< Retour au sommaire

Donner un sens au travail

Auteur:Caroline Arnoux-Nicolas
Editeur:Éditions Dunod, 224 pages.
ISBN:978-2-10-080110-7
Prix:€23
Qu’est-ce que le sens du travail? Comment appréhender la perte de sens au travail? Quels en sont les enjeux pour l’entreprise? Comment l’entreprise peut-elle favoriser le sens au travail de ses collaborateurs? Maître de conférences en psychologie à l’université Paris Nanterre, Caroline Arnoux-Nicolas apporte réponse à ces questions, assortie de cas concrets et témoignages.

Sans tomber dans le piège d’une liste de recettes, Caroline Arnoux-Nicolas cherche d’abord à comprendre le fonctionnement et la conceptualisation du sens du travail, une tâche qui n’est pas simple tant on sait que le sens est fugace, protéiforme et polysémique. Un des intérêt de son livre est d’ouvrir un dialogue interdisciplinaire, permettant de confronter des courants et des spécialités fort différents, appuyés de nombreux témoignages de salariés, dirigeants, acteurs du monde social et économique.

Cette confrontation au réel du monde du travail permet de saisir ce que vivent les travailleurs et les organisations aujourd’hui: les obligations, paradoxes, injonctions, phénomènes de violence parfois institués et encouragés. Le livre fait notamment le point sur la notion de « sense-out » ou absence/perte de sens, qui se traduit par des situations de plus en plus fréquentes de stress, d’absentéisme, de tensions relationnelles, de sentiments d’impuissance et de désespoir, d’épuisement professionnel. N’entend-on d’ailleurs pas les victimes de burn-out dire qu’elles ne voyaient plus le sens de ce qu’elles faisaient?

D’une étude récente, il ressort que le travail est à la fois considéré par 54% des actifs comme l’un des trois éléments leur permettant de se définir au mieux, et arrive en seconde position derrière la famille. Or, le travail est intimement lié à l’enjeu du sens. Mais la question du sens du travail se pose de manière différente selon les âges de la vie, et de manière prégnante à l’occasion des différentes transitions tout au long des parcours professionnels, observe l’auteur. « De nos jours, ces parcours sont marqués par des ruptures et des changements de plus en plus fréquents ». Ainsi, Caroline Arnoux-Nicolas explicite la nouvelle notion de « mobilité signifiante », qui synthétise le fait que sens du travail et mobilité professionnelle sont en interaction réciproque. Plus précisément, le sens trouvé dans le travail influe sur les intentions de mobilité et la perception de la mobilité vécue influe sur la construction du sens du travail.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages