< Retour au sommaire

Séminaire - Pay for performance/rémunération variable pour motiver: stop ou encore?

Les systèmes de rémunération variable destinés à récompenser l’atteinte d’objectifs qualitatifs et/ou quantitatifs, le plus souvent à court terme, se sont généralisés dans les entreprises. Et même au-delà du secteur marchand, l’on tend aujourd’hui à introduire des critères de « performance » au sein des dispositifs de rémunération. Mais est-ce vraiment pertinent?

De nombreux travaux académiques viennent contester l’efficacité de tels dispositifs. Octroyer une rémunération afin d’accroître la performance ne donne pas nécessairement le résultat escompté. Pire: la performance peut même chuter avec l’augmentation des bonus. Autrement dit: le « pay for performance » tel qu’il est mené aujourd’hui dans les organisations génèrerait un très faible « retour sur investissement » (quand il existe), alors que les dispositifs en place sont généralement très coûteux.

Dans de nombreux cas, ils pourraient même se révéler contre-productifs, le collaborateur étant par exemple amené à effectuer des actions servant davantage ses propres intérêts que ceux de l’entreprise. Comme l’écrit l’Américain Alfie Kohn dans son best-seller Punished by Rewards : The Trouble with Gold Stars, Incentive Plans, A's, Praise, and Other Bribes, « Do rewards motivate people ? Yes. They motivate people to get rewards. » Et, parfois, la rémunération variable peut littéralement exacerber la compétition entre collaborateurs ou contribuer à un climat de pression avec des effets sur la santé physique et mentale des travailleurs.

Plus encore: le concept de « performance management » se trouve aujourd’hui mis sur la sellette en raison des critiques portant… sur les évaluations, comme l’a montré le séminaire organisé par HR Square le 30 novembre dernier et qui a réuni une centaine de responsables RH. Les travaux menés en ateliers ont abouti à des conclusions claires: il conviendrait de découpler l’évaluation des questions de rémunération, se placer davantage dans une dynamique de développement et de valorisation des individus, et de développer une vision de la performance multidimensionnelle, davantage qualitative que quantitative.

Questions: quels sont aujourd’hui les systèmes et dispositifs de rémunération variable les plus répandus dans les entreprises ? Quels sont leurs avantages et inconvénients? Faut-il revoir les systèmes de rémunération variable tels qu’ils existent (et en quoi), voire les supprimer purement et simplement? Remplacer les approches de rémunération des performances individuelles par des critères collectifs suffit-il à corriger les travers? Ou faut-il envisager d’activer d’autres formes de reconnaissance contribuant davantage à la motivation et à l’engagement du personnel? Dans quels cas des rémunérations variables peuvent-elles tout de même se révéler efficaces? Et à quelles conditions? Si l’on veut maintenir une rémunération variable, mais que l’on détache son attribution du processus d’évaluation, comment la déterminer? Ce sont ces questions et bien d’autres que HR Square éclairera à l’occasion d’un séminaire d’une journée, organisé le 12 juin, à Bruxelles.

Comme de coutume, celui-ci se fondera sur les derniers développements de la recherche scientifique, sur un éclairage socio-juridique, sur un partage d’expériences et sur des travaux en ateliers. L’objectif est d’aboutir à une « boîte à outils » pouvant aider les participants à prendre action de façon très concrète dans leur entreprise.

Programme

  • 09h30 - Accueil des participants
  • 10h00 - Introduction et cadrage de la problématique, par Christophe Lo Giudice, directeur du réseau HR Square francophone
  • 10h15 - Le point sur la recherche académique, avec Patrice Roussel, professeur de Gestion des Ressources Humaines et directeur de TSM Research au sein de la Toulouse School of Management de l'Université Toulouse 1 Capitole. Ses recherches portent notamment sur le lien entre rémunération, motivation et satisfaction au travail.
  • 11h30 - Panel avec quatre responsables RH ou Compensation & Benefits - Les systèmes de rémunération variable : bilan et limites. Retour d’expériences. Le panel est en cours de constitution. Ont déjà confirmé leur participation: 
  1. Marie-Pierre Defoin-Kajzowski, HR Director EMEA Region chez Rockwell Automation,
  2. Philippe Sacré, HR & Corporate Legal chez AMMA Assurances,
  3. Arnaud Bollie, Head of Compensation & Benefits chez ENGIE (Global Energy Management)
  4. Sandrine Vauthier, Director HRSSC & Reward Management chez bpost
  • 12h30 - Lunch
  • 13h30 - Les contraintes juridiques et les points d'attention relatifs à la mise en place, à l'adaptation ou à la suppression d’un système de rémunération variable, par Nicolas Tancredi, avocat associé au cabinet Younity, spécialiste des rémunérations
  • 14h15 - Travaux en ateliers, animés par un DRH et un expert. Les participants seront répartis en ateliers qui se tiendront en parallèle, dans une dynamique de co-création. L’objectif est d’aboutir à une « toolbox » leur permettant de continuer la réflexion dans leur entreprise et de prendre ensuite action.
  1. Atelier 1 - Supprimons les dispositifs actuels de rémunération aux performances et remplaçons-les par d’autres systèmes de reconnaissance. Lesquels? Atelier co-animé par Florence Stinglhamber, professeur en psychologie des organisations et des ressources humaines à l’UCL, co-auteur d’une étude sur les leviers de reconnaissance au travail menée dans le cadre de la Chaire laboRH en Management Humain et Transformations du Travail, et Cristina Martin Y Gomez, Human Resources Advisor à la RTBF, une des entreprises de la Chaire
  2. Atelier 2 - Adaptons les dispositifs actuels de rémunération aux performances afin de corriger les effets néfastes ou contre-productifs identifiés par la recherche. Atelier animé par Marie van den Hove, Compensation & Benefits Manager chez ELIA
  • 15h45 - Partage des résultats des ateliers et exercice collectif de synthèse
  • 16h30 - Fin du séminaire et drink

Date

12 juin 2018, de 10h à 16h30

Lieu

Kartuizercenter
Rue des Chartreux, 70
1000 Bruxelles

Conditions de participation

La participation revient à 200 € (+ 21% tva) pour les membres de HR Square et 400 € (+ 21% tva) pour les non-membres. La possibilité vous est offerte d'adhérer au réseau HR Square (pour la somme de 200 € + 21% TVA pour une durée d’un an) et d'ainsi bénéficier du tarif d'inscription réservé aux membres (soit une réduction de 200 euros sur l'inscription à ce séminaire et donc le remboursement immédiat de votre adhésion au réseau), en plus d’autres avantages.

L’annulation n’est pas autorisée, mais un remplacement est toujours possible.

GROUPE CIBLE

Les responsables et professionnels des ressources humaines internes en entreprise ainsi que les managers opérationnels intéressés par la question, actifs dans des organisations privées ou publiques. L’accès n’est pas autorisé aux personnes qui n’appartiennent pas au groupe cible ou qui ne font pas partie du contingent des partenaires.

Avec le soutien de:


Inscrivez-vous



Coordonnées de facturation

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages