< Retour au sommaire

Rémunération : de la flexibilité aussi dans la mobilité (Acerta)

Partnernews

Quand on parle de rémunération, le manque de flexibilité est aussi un frein au dialogue entre employeurs et travailleurs. Ces derniers sont pourtant demandeurs de davantage de choix pour compenser leurs prestations, et cela concerne aussi la mobilité. Tour d’horizon des tendances et options.

Le travailleur belge est demandeur d’une rémunération adaptée et adaptable. La voiture de société ne représente plus l’avantage par excellence à obtenir au cours de « négociations » relatives aux conditions de salaire et de travail. Il est par exemple plus important aux yeux du travailleur d’avoir la possibilité de compléter lui-même une partie de sa rémunération en fonction de ses besoins spécifiques. La mobilité joue aussi un rôle prépondérant dans ce contexte. Tout ne tourne donc pas autour du salaire et de la voiture de société, même si cette dernière a la vie dure dans nos contrées. D’après le dernier baromètre de mobilité d’Acerta, la voiture reste le moyen de transport le plus populaire (65 %), mais elle est de plus en plus souvent combinée à un autre moyen de transport. Les Belges allient de préférence la voiture au vélo : 11,1 % utilisent les deux pour effectuer les déplacements domicile-lieu de travail. Par ailleurs, les transports en commun voient aussi leur cote augmenter auprès des travailleurs et enregistrent une augmentation de 7,8 %, pour comptabiliser 8 % d’usagers réguliers, contre 7,42 % en 2017.

De la flexibilité dans la cafétéria

Votre organisation a un besoin important en solutions de mobilité individualisées (combinées) ? Dans ce cas, vous pouvez, en tant qu’employeur, répondre à ce besoin au moyen d’un plan cafétéria, qui donne la possibilité aux travailleurs de composer une partie de leur salaire avec d’autres éléments que du cash. La mobilité est très présente dans la plupart des plans cafétéria, et certains employeurs développent même un plan uniquement avec des solutions de mobilité. Les employés sont notamment de plus en plus demandeurs d’une mise à disposition par l’employeur de vélos d’entreprise, électriques ou non. Le vélo continue donc sa percée : cette tendance a commencé en 2011 et continue en 2018, avec 26,73 % de travailleurs qui se rendent régulièrement au travail à vélo. Il faut dire qu’avec l’émergence du vélo électrique et l’amélioration progressive des pistes cyclables, une distance de 19 kilomètres (soit la distance moyenne qui sépare le domicile du lieu de travail en Belgique) devient un trajet faisable à vélo.

Par ailleurs, le budget mobilité entré en vigueur le 1er mars dernier est la deuxième solution alternative à la voiture de société classique introduite par le gouvernement, après l’allocation de mobilité (ou « cash for car »), qui a connu un succès mitigé. Avec le budget mobilité, les travailleurs qui renoncent à une voiture de société reçoivent un budget à consacrer à un ou plusieurs moyens de transport. Ils peuvent ainsi choisir l’option mobilité la plus adaptée à leur trajet, la bonne nouvelle étant que le montant brut du budget mobilité est plus élevé que l’allocation brute de mobilité, et les choix de dépense du budget sont plus variés. Il n’est dès lors pas impossible qu’un nombre croissant de travailleurs pouvant prétendre à une voiture de société demandent à leur employeur de convertir cette possibilité en un budget de mobilité. Ils pourraient alors opter pour une voiture plus petite et moins polluante, à combiner avec le vélo, les transports en commun ou même un système de partage (vélos ou trottinettes).

Un package salarial optimal est un package varié

Un package salarial adapté peut être très motivant pour un travailleur. En tant qu’employeur, cela donne aussi une belle image sur le marché de l’emploi, et donc une belle carte à jouer au moment de recruter. La rémunération variable, si elle est élaborée de manière réfléchie, peut être un instrument positif pour le dialogue en entreprise. Acerta peut dans ce contexte informer sur différents systèmes de bonus, notamment au travers d’un Benefit Motivation Plan (pour rémunérer au-delà des salaires) et de warrants (pour un bonus sans frais supplémentaires).

 

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages