< Retour au sommaire

Onboarding : l’astuce pour fidéliser vos collaborateurs (Acerta)

Partnernews

En ces temps de pénurie sur le marché de l’emploi, l’enthousiasme est grand lorsque vous avez trouvé le candidat convenant idéalement à votre offre d’emploi. Un contrat à durée indéterminée constitue la dernière ligne droite d’un processus chronophage, énergivore et couteux, mais aussi le point de départ, avec un peu de chance, d’une belle aventure. S’en suit alors une période d’intégration intensive au cours de laquelle le nouveau collaborateur se familiarise à son nouvel emploi. Le collaborateur décide toutefois soudainement de quitter l’entreprise bien plus vite que prévu. Ce scénario se produit assez fréquemment. Il ressort de l’analyse de 35 000 contrats de travail à durée indéterminée que, dans près de 30 % des cas, le nouveau collaborateur quitte l’entreprise dans l’année.

Recrutez de façon prévoyante

La rupture prématurée du contrat de travail représente toujours une perte pour les deux parties. Cela signifie-t-il pour autant que vous aviez recruté la mauvaise personne ? Absolument pas, mais restez toutefois prévoyant lors de la procédure de sélection. Le marché de l’emploi est en constante évolution, tout comme les rôles et tâches auxquels votre candidat devra s’adapter au fur et à mesure. Recrutez donc de façon prévoyante et sélectionnez les candidats disposés à s’adapter aux évolutions du contenu de leur fonction. Les connaissances et compétences deviennent, à terme, obsolètes contrairement à un état d’esprit, à l’envie d’apprendre et à la correspondance avec la culture d’entreprise.

Surmontez cette période cruciale

Une stratégie de recrutement professionnelle et prévoyante constitue un bon début. Mieux vaut toutefois entamer directement l’onboarding en parallèle. Une politique d’onboarding efficace ne commence jamais trop tôt, la signature du contrat étant le coup d’envoi de choix par excellence. Il faut attiser et conserver le plus longtemps possible cet enthousiasme qui lui est caractéristique. Entre la signature de votre nouvelle recrue et sa date de début effective, un certain temps peut s’écouler. Entretenez de bonnes relations pendant cette période. Vous permettez ainsi à votre nouveau collaborateur, avant son premier jour de travail, de déjà se familiariser à son nouvel environnement de travail, à la culture de l’entreprise, à ses collègues... Il se sentira ainsi à l’aise dès son premier jour.

Soutenez votre collaborateur

Le fait qu’un onboarding professionnel serait avant tout utile aux grandes entreprises est une idée reçue fausse. Le pourcentage de départs prématurés diminue même plus l’entreprise est grande.

En tant qu’employeur, vous voulez que votre nouveau collaborateur s’intègre et devienne productif le plus rapidement possible. Vous pouvez accélérer ce processus grâce à une politique d’onboarding stratégique. Soutenez votre collaborateur si nécessaire et engagez quotidiennement le dialogue, surtout les premières semaines. Vous découvrirez ainsi rapidement ses souhaits et besoins et verrez si vous êtes encore sur la même longueur d’onde. Il pourra de cette manière vite jouer son rôle de façon optimale.

Comment bien s’y prendre en matière d’onboarding ?

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages