Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Temps"
Nombre d'articles trouvés: 12 (Article 1 tot 10)

Sept employeurs sur dix sont favorables à l’épargne-carrière


Ils la voient comme une opportunité… à condition que les frais salariaux n’augmentent pas. Une entreprise sur trois offre déjà à ses collaborateurs la possibilité « d’acheter » d’une manière ou d’une autre du temps, bien qu’il n’existe pas encore de cadre légal à cet égard. La formule permet aux travailleurs d’acheter des jours de vacances supplémentaires avec leur salaire, un bonus ou une prime, voire d’épargner des heures supplémentaires ou des congés extralégaux.

Faut-il envisager un passage à des semaines de travail de quatre jours?

Des entreprises adoptent la semaine de quatre jours ou envisagent de le faire dans le but d’accroître le bien-être des employés et d'améliorer la productivité à long-terme. La démarche semble en ligne avec la perspective des travailleurs: une majorité d’employés européens (57 %) croit en effet que la technologie, en améliorant leur productivité et leur efficacité, leur permettra bientôt de travailler quatre jours par semaine.

Le travailleur belge est modérément satisfait de la répartition de son temps entre travail et vie privée

Environ sept salariés sur dix prestent occasionnellement des heures supplémentaires, par exemple face à un surcroît temporaire de travail ou à l'approche d'une date-butoir importante. Pour 17% des personnes interrogées par Tempo-Team, ce dépassement du temps de travail contractuel est quasiment quotidien. En revanche, 15% des salariés n’en font jamais. Ceux qui prestent beaucoup d'heures sup' considèrent généralement leur travail comme étant plus passionnant que ceux qui n'en font jamais.

Les heures supplémentaires ne sont pas compensées dans un cas sur quatre

Plus de la moitié (54%) des travailleurs actifs en Belgique francophone n’ont généralement pas le temps de s’acquitter de toutes leurs tâches. Pour terminer leur travail, ils sont souvent dans l’obligation de prester des heures supplémentaires qui, dans 23% des cas, ne sont pas compensées. Plus de la moitié des travailleurs (52%) sont demandeurs de davantage de transparence dans leur emploi du temps au travail.

La semaine de quatre jours, un remède contre le stress?

Une quantité de travail accrue, des relations changeantes au travail et un manque de contrôle sur leur charge de travail font vivre aux travailleurs britanniques beaucoup plus de stress qu'il y a deux ans. Constat interpellant: un travailleur stressé sur trois voit dans une semaine de quatre jours un bon moyen de réduire son stress.

Le système de congés actuel gagnerait à être revu

Revoir le système de congés sous l’angle de l’égalité de genre et de la parentalité permettrait de changer l’organisation de la sphère familiale afin de renforcer la présence des femmes sur le marché du travail et de répondre à la demande des hommes de s’impliquer davantage dans leur vie de famille. C’est le point de vue que développe l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes sur base d'une étude récente sur les congés.

La flexibilité du temps et du lieu de travail a le vent en poupe

Le nombre de travailleurs qui ont la possibilité de choisir leur lieu et leurs horaires de travail a augmenté de 35% ces quatre dernières années, indique Securex. Cependant, seul un travailleur belge sur quatre (23%) est actuellement en mesure de faire ce choix. La flexibilité est surtout l'apanage des travailleurs qualifiés, des salariés et des jeunes. Si de nombreux emplois ne se prêtent pas à la flexibilité du lieu et des horaires de travail, c’est dans certains cas la culture d’entreprise qui fait obstacle.

La flexibilité a atteint ses limites, estime la FGTB

La FGTB vient de présenter les résultats de son enquête « Modern Times » 2017 à laquelle ont pris part quelque 14.500 travailleurs évoquant leurs conditions et rythme de travail, la flexibilité et les conséquences que peuvent avoir leur emploi sur leur santé. Pour l’organisation syndicale, les résultats témoignent du fait que les limites de la flexibilité ont été atteintes: « Il faut repenser en profondeur l’organisation et le temps de travail. Il est grand temps de faire marche arrière par rapport à la déshumanisation

Les entreprises semblent ouvertes à l’idée de laisser au personnel la liberté de choisir entre salaire, vacances ou pension

Trois dirigeants d’entreprise sur quatre sont positifs quant à l’idée d’épargne-carrière, indique un sondage effectué auprès de 469 CEO et membres de direction. L’épargne-carrière permet aux travailleurs de définir par eux-mêmes le moment où ils prennent leurs vacances ou leurs heures supplémentaires. Le gouvernement fédéral étudie encore la mesure pour début 2018. 45% des répondants sont même favorables à l’échange de vacances contre du cash.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages