Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Motivation"
Nombre d'articles trouvés: 16 (Article 1 tot 10)

Les quatre facteurs qui démotivent les bons collaborateurs

Les managers sont souvent désemparés quand il s’agit de motiver efficacement des collaborateurs. Bror Saxberg (Chan Zuckerberg Initiative) et Richard E. Clark (Université de Californie du Sud) ont analysé les recherches sur la motivation et soulignent que la clé est d’abord d’identifier précisément la raison pour laquelle le collaborateur est démotivé, puis d’appliquer une stratégie ciblée.

Qui travaille par obligation est absent deux fois plus longtemps

Plus d’un travailleur sur cinq (22%) qui travaille par obligation est absent au moins 21 jours pour cause de maladie ou d’accident domestique. Là où, parmi ceux qui choisissent délibérément de travailler, ils ne sont qu’un sur dix. C’est ce qu’indique une étude de Securex qui confirme: le supérieur hiérarchique joue un rôle clé dans l’accroissement de la motivation autonome et dans la lutte contre l’absentéisme et le burn-out.

Vos travailleurs s'ennuient-ils parfois au travail?

C'est le cas d'une personne sur cinq (21%), d'après la dernière étude publiée par Securex, qui porte sur 1.552 salariés. 8% des travailleurs belges s'ennuient même régulièrement. 10% qualifient leur travail de monotone et 8% trouvent leur activité professionnelle inutile. 19% trouvent que leurs tâches quotidiennes présentent trop peu de défis.

‘Aider spontanément ses collègues’ est vu comme la preuve ultime de l’engagement

C’est du moins l’avis exprimé par des dirigeants de PME pour qui l’engagement se traduit avant tout par de petites actions quotidiennes qui démontrent qu’ils mettent en œuvre leurs talents individuels pour le bien de toute l’entreprise. Les leviers classiques comme le télétravail ou le team-building ne sont pas considérés comme entraînant un engagement accru.

Un travailleur sur cinq exerce un job qui ne lui convient pas

C’est le constat qui ressort d’une étude auprès de 4.600 travailleurs dans 20 pays, dont la Belgique. Seulement un sondé sur trois est engagé et motivé par la fonction qu’il exerce. Or, soulignent les auteurs, la motivation d’un travailleur – son envie de venir travailler ou non - se traduit par un différentiel de 4% au niveau du chiffre de d’affaires et de 10% au niveau de la satisfaction des clients.

Les jeunes veulent de chouettes collègues plutôt qu’un salaire élevé

Les critères qui priment dans la recherche d’emploi chez les jeunes? La bonne ambiance au travail pour la génération Z (18-22 ans) et la distance entre le domicile et lieu de travail pour la génération Y (22-37ans), indique le baromètre du marché du travail de Partena. Dans 10 ans, un jeune belge sur quatre aimerait travailler à temps partiel et un sur vingt pense même arrêter de travailler.

Un travailleur européen sur dix seulement serait engagé dans son travail

C’est du moins la conclusion qui ressort de la dernière enquête à grande échelle qui va être publiée par l’Institut Gallup. À peine 10% des travailleurs d’Europe occidentale peuvent être qualifiés d’engagés, au sens qu’en donne Gallup. Les niveaux d’engagement mesurés dans nos pays sont nettement inférieurs à la moyenne mondiale. Aux Etats-Unis, les scores sont trois fois plus élevés.

Deux jeunes sur trois sont prêts à exercer un emploi qui ne correspond pas à leur formation

Les employeurs en quête de talents se concentrent trop sur la formation et l’expérience, et trop peu sur la motivation du candidat. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par iVox pour le compte de la FEB. Pour la fédération patronale, il y a moyen d’améliorer l’adéquation entre les jeunes et le marché du travail. C’est une des ambitions du grand forum Young Talent in Action qui se tiendra le 2 octobre prochain.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages