Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Mobilité"
Nombre d'articles trouvés: 10 (Article 1 tot 10)

Le défi des déplacements domicile-travail ne s’arrête pas au terme de la Semaine de la Mobilité!

Les déplacements domicile-travail apparaissent bien plus haut dans l’agenda des entreprises qu’il y a dix ans, souligne le SPF Mobilité sur base des résultats de son enquête triennale sur le sujet. 86% des employeurs accordent une indemnité vélo (contre 43% en 2005), 50% offrent des transports publics gratuits (contre 23%). Le télétravail a également permis de réduire le nombre des déplacements. L’éventail des mesures possibles est cependant bien plus large.

Semaine de la mobilité: « Tous les voyants sont au rouge », estime la FEB

Tant les employeurs que les travailleurs se plaignent d'un manque d’intégration des offres des transports publics et privés, montre notamment une enquête réalisée par iVOX. Chaque année, les automobilistes perdent environ 44 heures dans les embouteillages. On ne peut même pas parler de statu quo en termes de congestion, puisque même en heures creuses les embouteillages s'intensifient, dénonce la FEB qui rappelle ses propositions à l’occasion de la Semaine de la mobilité.

Les déplacements domicile-travail représentent en moyenne 37 km en 62 minutes

La mesure a été effectuée par SD Worx qui constate une certaine stabilité par rapport à une précédente analyse effectuée en 2009. Les auteurs avertissent toutefois: il existe une corrélation linéaire entre le temps de trajet et le souhait de changer de travail. Celui qui passe plus de 45 minutes par jour dans les trajets recherche plus souvent un nouveau travail.

Deux Européens sur trois prêts à remplacer leur voiture individuelle par des applications

Plus de deux tiers (67%) des répondants issus de dix capitales européennes pensent que les applications de transport à la demande telles qu’Uber peuvent constituer une véritable alternative à la voiture individuelle. Les Bruxellois envisageraient également de moins utiliser leur véhicule si des alternatives appropriées et fiables étaient proposées.

Cash for Car? Le succès est loin d’être garanti

Troquer sa voiture contre une indemnité équivalant à environ la moitié du budget de leasing? D’après 80% des 300 dirigeants d’entreprise et managers RH sondés par Acerta, leurs travailleurs ne sont vraiment pas intéressés par cette solution. Cette question traduit cependant le budget mobilité approuvé par le Conseil des Ministres restreint du gouvernement Michel.

La mobilité professionnelle atteint un niveau historiquement bas

Près d’un répondant sur quatre à l’enquête Talent Pulse d’Acerta menée auprès de 2.000 travailleurs indique ne pas vouloir changer de travail (23%), alors que ce pourcentage tournait autour des 13% au cours des 5 dernières années. 62% se disent demandeurs d’emploi latents. Seuls 15% recherchent activement un nouvel employeur. Autre conclusion étonnante: la mobilité professionnelle augmente avec l’âge.

Peu de mobilité sur notre marché de l’emploi

Durant l’année écoulée, le marché de l’emploi belge a été caractérisé par une faible mobilité: les travailleurs ont peu changé d’emploi et les employeurs ont conservé leurs travailleurs engagés à durée indéterminée. Cependant, les contrats à durée déterminée amènent une certaine mobilité. 11% des travailleurs souhaitent toutefois changer de travail à court terme

Radioscopie des trajets domicile-lieu de travail

La voiture reste le moyen de transport le plus prisé pour les trajets domicile-travail, mais la popularité du vélo continue de croître avec une hausse du nombre d’utilisateurs de 13% l’an dernier. Les combinaisons de mobilité pour lesquelles les travailleurs utilisent deux moyens de transport ou plus attirent également de plus en plus. Les transports publics, eux, semblent stagner.

Bruxelles est la huitième ville la plus embouteillée d’Europe

Notre capitale se place à égalité avec Paris et Manchester au classement des villes les plus embouteillées. Le niveau de congestion automobile a augmenté de 3% à Bruxelles. Il est passé de 35% en 2015 à 38% en 2016. Ce qui signifie que les navetteurs bruxellois doivent compter en moyenne 38% de temps de parcours supplémentaire.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages