Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Carrière"
Nombre d'articles trouvés: 254 (Article 1 tot 10)

Sept employeurs sur dix sont favorables à l’épargne-carrière


Ils la voient comme une opportunité… à condition que les frais salariaux n’augmentent pas. Une entreprise sur trois offre déjà à ses collaborateurs la possibilité « d’acheter » d’une manière ou d’une autre du temps, bien qu’il n’existe pas encore de cadre légal à cet égard. La formule permet aux travailleurs d’acheter des jours de vacances supplémentaires avec leur salaire, un bonus ou une prime, voire d’épargner des heures supplémentaires ou des congés extralégaux.

L’interruption de carrière est positive aux yeux des employeurs, mais… il y a un mais

Les salariés peuvent mettre temporairement leur carrière entre parenthèses grâce à de nombreux systèmes tels que le crédit-temps et les congés thématiques. Une enquête a sondé la perception des employeurs à l’égard de tels systèmes. Elle met en lumière quelques points d’attention avant, pendant et après leur interruption de carrière.

Les entreprises ont engagé près de 10% de travailleurs de plus de 55 ans en plus

En moyenne, 7% des nouveaux collègues entrés en fonction en 2018 avaient 55 ans ou plus. Cela signifie que les entreprises ont engagé près de 10% de 55+ de plus qu’un an auparavant. Ces chiffres confirment la tendance en hausse des années précédentes. Sauf en Wallonie. Dans le sud du pays, le nombre d’engagements de travailleurs de plus de 55 ans a chuté d’un peu moins d’un pour cent vis-à-vis de 2017.

Moins d’un Belge sur deux accepterait de faire un pas en arrière pour travailler plus longtemps

Près de la moitié des entreprises emploient davantage de gens de plus de 50 ans qu'il y a quelques années. Mais travailler jusque 65 ans, voire plus, est toujours aussi peu envisageable pour beaucoup: trois Belges actifs sur quatre trouvent l'âge de la retraite trop élevé. Pour plus de la moitié des répondants, un allongement des carrières exige un travail adapté, intéressant et pas trop exigeant. Une rétrogradation vers une fonction et un salaire inférieurs n'est que peu envisagé.

Quatre free-lances sur dix désirent continuer sur la voie de l’indépendance

Alors que les free-lances représentent un pourcentage toujours plus important de la population active, cette façon de travailler est de plus en plus considérée comme un choix de carrière, et non comme une option à court terme. Près de quatre free-lances sur dix (38%) prévoient ainsi de rester leur propre patron à long terme et seuls 10% d’entre eux désirent, à l’avenir, occuper à nouveau un poste de salarié.

Un travailleur de 42 ans n’est pas un « travailleur âgé »

En moyenne, le travailleur belge du secteur privé est âgé de 42 ans et 3 mois. C’est douze mois de plus qu’il y a cinq ans. L’an dernier, l’âge du travailleur belge moyen a augmenté moins vite qu’auparavant, à savoir de seulement 1,6 mois. Le nombre de jeunes qui commencent à travailler augmente, mais cet effet est neutralisé par le fait que les travailleurs âgés restent actifs plus longtemps.

L’aspiration de carrière principale des futurs diplômés du supérieur? L’équilibre de vie

Google reste, et de loin, l’employeur préféré de nombreux futurs diplômés. C’est ce que montre la dernière enquête publiée sur la Belgique par le cabinet international Universum qui a sondé 8.129 étudiants en fin de deuxième cycle dans vingt universités et hautes écoles (essentiellement en école de commerce, en ingénierie, en IT et en sciences de la vie). L’enquête livre également un éclairage sur leurs aspirations.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages