Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Bien-être"
Nombre d'articles trouvés: 22 (Article 1 tot 10)

Les gens sont de plus en plus interrompus au travail, mais ce n’est pas toujours mauvais

Un email apparaît sur votre écran. C’est un fournisseur qui partage une mise à jour de projet. Un message Skype apparaît. C’est votre patron qui pose une question. Une alerte texte émet un bip. Un collègue veut savoir si vous assisterez à une réunion. Cela vous semble familier? Toutes ces interruptions peuvent nuire aux performances, et ce, de plusieurs manières. Une étude montre cependant que les interruptions peuvent aussi susciter des émotions positives, dans les bonnes circonstances.

Les managers sont plus que jamais dans le désarroi

Les managers sont à bout de souffle, nous disent Ipsos et le Boston Consulting Groupe sur base d’une étude menée auprès de 5.000 personnes (1.500 managers et 3.500 managés) dans cinq pays: Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni et Allemagne. Ils se sentent débordés (71%), stressés (69%) et démotivés (52%). Salariés et managers aspirent à de nouveaux rôles et à de nouveaux modes de fonctionnement.

Près d’un travailleur sur dix serait confronté à du cyberharcèlement au travail

Le plus souvent, ce phénomène consiste à entraver le travail de la victime en ignorant systématiquement ses e-mails et messages ou en lui empêchant l’accès à certains e-mails et fichiers. C’est ce qui ressort d’une enquête de la KU Leuven et d’IDEWE. Les victimes se sentent plus souvent épuisées mentalement, moins impliquées et insatisfaites.

Les absences pour cause de douleurs physiques coûtent 3.159 euros par an en moyenne par employé

Près d’un employé de bureau sur deux souffrirait de problèmes physiques liés à son travail. La position assise non-ergonomique lors d’un travail de bureau entraîne non seulement de nombreuses douleurs chez l’employé, mais aussi un coût non négligeable pour l’employeur. Les travailleurs qui souffrent de douleurs à la nuque, au dos, aux épaules ou aux mains totalisent, en moyenne, 21,5 jours d’incapacité de travail. De quoi facilement coûter la somme de 3.159 euros à l’employeur.

Qu’est-ce qu’une « bonne pratique » de prévention des risques psychosociaux?

C’est pour tenter de répondre à cette question que des chercheurs ont été invités, à la demande du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, à se rendre dans un certain nombre d’entreprises afin d’y récolter et d’analyser les bonnes pratiques en matière de prévention des RPS. Il en ressort un recueil de cas dans lequel on peut trouver 24 sources d’inspiration.

Un site web pour la prévention du burn out

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block vient de lancer une campagne de prévention pour aider à détecter le burn-out et à s’en remettre. Le site internet dispense des conseils et collecte des témoignages à l’attention des travailleurs comme des employeurs. Il était temps, diront certains, étant donné le nombre sans cesse croissant de cas détectés et leur coût.

Dans l’équation ‘travail/bien-être’, le temps reste une variable centrale, mais l’espace gagne en importance

Quand on demande aux Français travaillant dans un bureau ce qu’il leur faudrait en priorité pour améliorer leur bien-être et leur efficacité au travail, c’est la demande de flexibilité temporelle accrue (« pouvoir choisir plus librement l’aménagement de votre temps de travail dans la semaine ») qui arrive en tête. Le deuxième choix — en forte progression — porte sur l’espace: un répondant sur quatre souhaite « pouvoir choisir plus librement son lieu de travail selon ses besoins ».

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages