< Retour au sommaire

Les Croates n'ont plus besoin de permis de travail

Depuis le 1er juillet 2015, les travailleurs croates ont désormais libre accès au marché du travail belge.

La Croatie a rejoint l'Union Européenne le 1er juillet 2013. Du fait de l'adhésion de la Croatie à l'Union Européenne, le principe de libre circulation des travailleurs était en principe d'application pour les ressortissants croates, indique le cabinet d’avocats Claeys & Engels. Les autres Etats membres avaient toutefois la possibilité de prévoir des mesures transitoires pour une durée déterminée.

La Belgique, entre autres, a fait usage de cette possibilité. En raison de ces mesures transitoires, les travailleurs croates ne pouvaient pas travailler en Belgique sans permis de travail. Sauf s'ils entraient dans le champ d'application d'une autre exemption, ces travailleurs devaient donc obtenir un permis de travail.

Ces mesures transitoires ont pris fin en date du 30 juin 2015. Depuis le 1er juillet 2015, la réglementation européenne concernant la libre circulation des travailleurs est applicable sans limitation. Ceci signifie concrètement que les travailleurs croates ont un accès libre au marché du travail belge depuis le 1er juillet 2015 et qu'un permis de travail ne leur est donc plus nécessaire pour pouvoir travailler en Belgique.

Actuellement, les travailleurs croates ont encore un accès limité au marché du travail dans les pays européens suivants : les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l'Autriche, Malte et la Slovénie. Ces pays appliqueront encore des mesures transitoires durant trois ans.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages