< Retour au sommaire

Yves Prete (Techspace Aero): « Notre vrai atout compétitif, c’est notre personnel »

Porté par un marché aéronautique en croissance, Techspace Aero figure aujourd’hui parmi les fleurons de l’industrie belge. Son patron, Yves Prete, vient d’être désigné prochain président de l’Union Wallonne des Entreprises. HR Square l’a rencontré, accompagné de son DRH, Xavier Naveau. Ils expliquent comment l’entreprise est parvenue à se positionner comme un partenaire incontournable des plus grands motoristes mondiaux.

Au milieu des années ’90, l’ancienne FN Moteurs a dû vivre une lourde restructuration qui l’a conduite à se séparer de 30% de ses effectifs. Le fournisseur d’équipements pour moteurs aéronautiques et spatiaux basé à Milmort dans les Hauts-Sarts a ensuite déployé une stratégie industrielle résolument différente. « Nous faisions de la fabrication sur plan en tant que sous-traitant, résume Yves Prete. Notre mission a évolué pour devenir un concepteur technologique partenaire des grands motoristes mondiaux. »

Pari gagné : au cours des dernières années, Techspace Aero a réussi à se positionner sur des programmes qui vont lui permettre de renouveler totalement la gamme des produits à l’horizon 2020. L’entreprise enregistrait un chiffre d’affaires de 318 millions d’euros en 2010. Cinq ans plus tard, elle est presqu’au double avec 599 millions d’euros en 2014. Mieux: l’avenir déjà prometteur s’est encore embelli avec la signature d’un important contrat de partenariat avec General Electric sur le moteur du Boeing 777X, l’appareil qui doit bousculer Airbus sur le segment des gros-porteurs. Ce programme devrait représenter, à terme, pas moins de 15% de son chiffre d’affaires et s’étendre jusqu’en… 2040.

Une telle réussite ne s’improvise pas. « Nous investissons un cinquième de notre chiffre d’affaires en recherche et développement, souligne-t-il. Et, pour soutenir la croissance, nous avons embauché quelque 120 personnes par an au cours des trois dernières années. Nous serons dans le même ordre de grandeur cette année, pour ainsi dépasser le cap des 1.400 travailleurs. Pour être performante, une entreprise comme la nôtre qui veut se différencier par ses avancées technologiques doit répondre à trois conditions : avoir le meilleur produit au monde, avoir une rentabilité forte - on n’investit pas 20% de son chiffre d’affaires en R&D sans cela - et s’améliorer en permanence. Ces trois conditions dépendent d’un seul paramètre: la qualité des hommes et des femmes qui travaillent chez Techspace Aero. »

Lire l’interview complète dans HR Square n°4 de mai-juin 2015. Demandez un numéro d’essai gratuit à jens.ottoy@hrsquare.be ou prenez contact par téléphone au 02/515.07.60. Pour devenir membre et ne manquer aucune des éditions de la revue HR Square, prenez contact avec Nathalie Dierickx.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages