< Retour au sommaire

Un site web pour la prévention du burn out

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block vient de lancer une campagne de prévention pour aider à détecter le burn-out et à s’en remettre. Le site internet dispense des conseils et collecte des témoignages à l’attention des travailleurs comme des employeurs. Il était temps, diront certains, étant donné le nombre sans cesse croissant de cas détectés et leur coût.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le nombre de personnes qui sont absentes de leur travail depuis plus d'un an en raison d'une affection mentale continue d'augmenter. Fin 2017, elles étaient plus de 140.000 dans le cas, soit une augmentation de 39% en cinq ans. Selon le professeur Roland Pepermans de la VUB, cette augmentation est principalement due à des cas de burn-out. En 2017, l'INAMI a versé près de deux milliards d'euros à des malades de longue durée souffrant de troubles mentaux, indique la VRT en se basant sur des chiffres de l’INAMI.

Alarme rouge donc, et réponse avec ce site stressburnout.belgique.be qui vise plusieurs groupes cibles: aussi bien les citoyens que les prestataires de soins ou encore les employeurs. « L’objectif de la campagne est de permettre d’orienter les gens vers les bonnes instances en vue d’obtenir du soutien, explique Maggie De Block. Il faut parvenir à concilier d’une part les obligations et les facteurs de risque et, d’autre part, les ressources qui vous donnent de l’énergie. Le tout, c’est de trouver le bon équilibre. »

Le site s’attache à répondre à différentes questions. Qu’est-ce que le burn-out? Comment le différencier du stress ou de la dépression? Comment prévenir le burn-out et améliorer le bien-être au travail? Comment réagir face au burn-out? A qui faut-il s’adresser pour se reconstruire? Comment se reconstituer une identité professionnelle dans les meilleures conditions? Comment aménager le travail pour faciliter le retour? Quels compensations et avantages financiers pour vous aider? Etc.

La professeure en psychologie du travail Isabelle Hansez de l’Université de Liège et le psychiatre Dirk De Wachter de la KU Leuven ont notamment participé aux témoignages livrés sous forme de vidéos. Des cadres et des travailleurs eux-mêmes confrontés au burn-out s’y expriment également.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages