< Retour au sommaire

Un salarié sur deux aimerait rire davantage au travail

Plus de 80% des salariés accordent de l'importance à l'humour sur le lieu de travail, révèle une enquête de Tempo-Team auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 travailleurs et 500 employeurs. Mais un employeur sur quatre considère l'humour comme une perte de temps. Et, depuis l'éclatement de la crise économique, l'humour est moins présent sur le lieu du travail, dit un travailleur sur trois.

Rire, c'est non seulement bon pour la santé, mais également pour la productivité au travail. Plus de 80% des salariés accordent de l'importance à l'humour sur le lieu de travail. Parce que celui-ci diminue le stress, surtout, mais incite également les gens à travailler mieux et encourage une culture d'entreprise basée sur la motivation. Grâce à l'humour, l'atmosphère en entreprise demeure détendue, déclarent 60% des employeurs. Près de trois quarts des travailleurs préfèrent les collègues amusants et près d'une moitié aimerait rire plus souvent au travail. Raison de plus de s'en donner à cœur joie, en ce jour célèbre pour ses poissons d'avril.

La moitié des travailleurs assure que l'on rit beaucoup dans l'entreprise – en particulier dans les petites. Les bonnes blagues semblent être surtout appréciées des collègues plus âgés. Il est néanmoins regrettable que la moitié des personnes interrogées ne se considèrent pas, elles-mêmes, comiques. Paradoxalement, ce n'est pas l'avis des autres, car seulement 15% des répondants considèrent leurs collègues comme des pisse-vinaigre.

Pour l'autre moitié des travailleurs, il serait préférable que l'humour soit davantage présent pendant les heures de travail. Mais il y a un hic: une personne sur trois craint que le manager y voie une perte de temps. Et cette crainte semble souvent fondée: un patron sur quatre est en effet d'avis que des collègues qui plaisantent ensemble gaspillent leur précieux temps. Chose en quoi les salariés ne sont, eux, pas d'accord: un quart d'entre eux pense que celui qui rit plus souvent travaille aussi plus dur. En outre, les gens ayant le sens de l'humour sont considérés comme les collègues préférés (par 71% des répondants). « La recherche scientifique a très clairement démontré que l’humour au travail a une influence positive sur l’individu et sur l’organisation car il contribue fortement à une augmentation de la cohésion d’équipe, à une meilleure communication, au développement de la culture d’entreprise, mais aussi à la réduction du stress lié au travail, indique Fabrice Travaglianti, Docteur en psychologie du travail à l’Université de Liège. Toutefois, l’humour sur le lieu de travail est également « une arme à double tranchant » car, utilisé de manière excessive et inappropriée, il peut faire perdre en crédibilité mais aussi stigmatiser certaines personnes (ou groupe de personnes). »

Revers de la médaille

Cela dit… L'humour peut aussi avoir ses torts, pensent 20% des personnes interrogées (travailleurs et employeurs confondus), notamment lorsqu'il sert à dénigrer ou à casser du sucre sur le dos de quelqu'un. 13% des salariés et 21% des patrons perçoivent trop souvent des relents sexistes dans les blagues faites en entreprise. En outre, un quart des employeurs se sent parfois obligé de rire aux blagues de collègues, afin d'éviter de casser l'ambiance. Et inversement, un tiers des employeurs fait semblant d'apprécier l'humour du supérieur, pour gagner ses bonnes grâces.

Depuis l'éclatement de la crise économique, l'humour est moins présent sur le lieu du travail, estime un travailleur sur trois. Près de la moitié pense que la crise pèse sur le plaisir ressenti au travail. Près de 70% des personnes interrogées reconnaissent que l'humour est un bon remède, car il permet de se sentir mieux, et par ricochet, de travailler mieux et d'éprouver davantage de plaisir dans son travail.

« Pour Tempo-Team, l'humour est une chose sérieuse. Il est inscrit dans les gènes de l'entreprise, explique Valérie Denis, porte-parole Tempo-Team. Nos collaborateurs ont rarement l'esprit d'un terne gratte-papier, mais plutôt une bonne dose d'humour et du bagout. Nous prenons d'ailleurs de nombreuses initiatives afin d'encourager le rire chez nos travailleurs et nos clients. Nous organiserons bientôt une comedy night et ouvrirons un bar JOP-UP, où seront présentées, de façon ludique, différentes compétences du marché du travail. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages