< Retour au sommaire

Un employeur sur cinq insatisfait de son système d’évaluation

Plus de huit employeurs sur dix (82%) organisent des entretiens de fonctionnement pour leurs employés et près de sept sur dix (67%) le font pour les ouvriers. Parmi les CEO qui prévoient de tels entretiens, un sur cinq dit ne pas être vraiment satisfait du système d’évaluation actuel.

C’est ce qui ressort d’un sondage publié par Acerta et mené auprès de CEO et de managers RH au sujet de la gestion des performances. Par entretien de fonctionnement, il est entendu ici un entretien formel, planifié au moins une fois par an et relatif au fonctionnement du travailleur.

Les sondés précisent qu’un entretien de fonctionnement n’est pas facultatif. Un tel entretien est déterminant pour entrer éventuellement en considération pour une autre fonction, une éventuelle augmentation salariale (structurelle), un éventuel bonus (unique) et/ou pour déterminer le montant de cette augmentation salariale ou ce bonus.

Selon 55% des sondés, un des objectifs des entretiens de fonctionnement consiste à donner du feed-back sur les prestations de l’année écoulée, pour 28% c’est même la motivation principale.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages