< Retour au sommaire

Un candidat sur quatre sonde les entreprises par le biais des profils de leurs salariés sur les réseaux sociaux

Les entreprises ayant recommencé à recruter, la mobilité sur le marché du travail tend à reprendre. Près d'un salarié sur quatre déclare vouloir donner un nouvel élan à sa carrière. Outre le site internet de l'entreprise et d'autres pages d'informations, ils trouvent sur les réseaux sociaux de nombreux renseignements concernant un futur employeur potentiel, essentiellement en sondant les profils des travailleurs sur LinkedIn et Facebook.

C’est ce que met en évidence une étude publiée par Tempo-Team, auprès d'un échantillon représentatif de 405 employeurs et 1.212 travailleurs de Belgique et des Pays-Bas. « Grâce aux développements technologiques, les chercheurs d'emploi ont aujourd'hui une image très claire des entreprises cherchant à les recruter. Les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook et Twitter permettent aux gens qui cherchent un emploi de cerner plus facilement la culture de l'entreprise et la réputation d'un employeur potentiel, sans que cela soit influencé ni vérifié par les entreprises concernées », explique Johan Defevere, HR manager de Tempo-Team.

Examen mutuel

D'après l'étude, il semble que deux tiers des travailleurs interrogés recherchent des renseignements sur le site Internet de l'entreprise convoitée, mais un répondant sur trois le fait aussi via LinkedIn, un sur quatre examine les profils Facebook du personnel de la société afin de trouver des renseignements complémentaires et un sur cinq suit l'entreprise sur Twitter. Un grand nombre de sociétés (40%) l'ont bien compris et cherchent à se profiler comme des employeurs attractifs grâce à leur site Internet. Plus d'un employeur sur trois investit à cette fin dans les réseaux sociaux aussi. Près de 40% des employeurs suivent désormais activement ce que l'on dit de leur firme sur les réseaux sociaux. Un sur quatre scrute également les profils de ses propres salariés. Plus d'un employeur sur deux avoue même réagir lorsque des collaborateurs lui font mauvaise réputation sur les autoroutes de l'information.

« L’employeur doit respecter le droit du travailleur à la vie privée et à la libre expression, ajoute Johan Defevere. Mais de leur côté, les salariés doivent se montrer eux aussi loyaux, respectueux et de bonne foi. Les uns comme les autres doivent donc tenir compte de leurs intérêts mutuels. Quand le profil d'un travailleur sur un réseau social est entièrement public, l'employeur a tout loisir de le consulter et peut intervenir si le collaborateur porte atteinte à son image. Pour l'entreprise, il est pourtant préférable d'encadrer l'usage des réseaux sociaux en établissant des accords clairs. »

Les réseaux sociaux négligés pour les candidatures

Cependant, les réseaux sociaux ne sont pas un canal très utilisé pour chercher un emploi: un travailleur sur dix seulement annonce rechercher un nouvel emploi sur sa page. Les canaux qu'ils privilégient demeurent les sites Internet d'emploi (33%), puis les sites Internet d'entreprises (28%) et les prestataires de services de mise à l'emploi (25%), privés (comme les agences d'intérim) ou publics (Forem, Actiris). Ceci ne coïncide pas parfaitement avec les canaux de communication auxquels les travailleurs donnent priorité. Ils ne sont que 15% à consulter les sites Internet d'emploi. Pour trouver le profil convenant à un poste vacant, ils privilégient surtout les canaux internes (30%), leur propre réseau de relations (25%), le site Internet de leur entreprise (22%) et les prestataires de services de mise à l'emploi (20%).

"Les réseaux sociaux sont une vitrine de l'entreprise vers le monde extérieur. Désormais, il n'est plus possible de créer une image d'employeur attractif par la communication externe, parce qu'elle est constamment altérée par la réputation que forgent le personnel et les autres acteurs, conclut-il. Aujourd'hui, plus que jamais, il faut se dire que ‘what you see is what you get’. Les sociétés comme les travailleurs devraient en tenir compte. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages