< Retour au sommaire

Systèmes RH: besoin urgent de simplification et de rationalisation

Les employeurs internationaux gèreraient actuellement en moyenne 33 systèmes de paie et 31 systèmes RH, une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière! C’est ce que met en évidence une étude d’ADP Research Institute pour qui un système de gestion des effectifs unifié peut aider les grandes entreprises à affiner leur stratégie de gestion des talents et à accroître leur croissance mondiale.

Plus des deux tiers des multinationales (69%) interrogées par ADP Research Institute estiment que la recherche et l’acquisition des talents est, dans la stratégie de gestion des effectifs, l’activité ayant le plus d’impact sur les objectifs commerciaux de leur entreprise. Pourtant, 49% des personnes interrogées ont également indiqué que la gestion des talents est leur défi numéro un. Ce décalage affecte directement la capacité des entreprises multinationales à atteindre leur objectif de développement sur de nouveaux marchés. Précisons que 725 hauts responsables et DRH de multinationales de plus de 5.000 salariés internationaux ont participé à l’enquête en ligne.

« Une croissance réussie nécessite une stratégie des talents axée sur les données qui permet aux entreprises de construire de meilleurs effectifs, indique Mark Benjamin, President de Global Enterprise Solutions chez ADP. Une infrastructure de gestion des effectifs rationalisée peut aider les multinationales à comprendre les talents spécifiques du marché et leur permettront d’éclairer leurs décisions de recrutement stratégique. »

Cependant, de nombreuses entreprises multinationales continuent de se débattre dans un ensemble complexe de systèmes et processus HCM disparates, selon le dernier livre blanc d’ADP Research Institute®, Harnessing Big Data: The Human Capital Management Journey to Achieving Business Growth. L’étude révèle que les employeurs internationaux gèrent actuellement en moyenne 33 systèmes de paie et 31 systèmes RH – une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière. La situation est encore plus problématique pour les multinationales dont le siège est implanté sur des marchés émergents, comme la région Asie-Pacifique et l’Amérique latine, qui gèrent en moyenne entre 40 et 50 systèmes paie et RH.

Ce nombre élevé de systèmes HCM - et la nécessité de se conformer à la réglementation en vigueur dans plusieurs régions - continue d’accroître le besoin de consolidation. Dans le cadre de cette étude, plus des deux tiers des répondants ont déclaré avoir besoin d’un système HCM plus unifié capable de simplifier la gestion des effectifs et de les aider à générer des idées pour soutenir le développement mondial et la performance de l’entreprise.

Autres conclusions tirées de l’étude:
- La flexibilité mondiale et le renforcement/recrutement des meilleurs talents en termes de leadership sont les deuxième et troisième objectifs les plus importants des multinationales après la pénétration de nouveaux marchés.
- Surmonter les différences culturelles et respecter les obligations de conformité légale sont également deux enjeux prioritaires pour les employeurs internationaux.
- Près des deux tiers (62%) des cadres RH de multinationales américaines affirment que le nombre de salariés hors du territoire national va augmenter dans les deux prochaines années.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages