< Retour au sommaire

Sept leçons que les RH peuvent retenir de David Bowie

Expérimenter sans relâche et toujours se réinventer, David Bowie était le Mozart de notre temps. C’est David Green, à la fois fan et référence en matière de « People Analytics », qui le dit. Sur son blog, il décrit l’icône de la musique populaire comme une source d’inspiration… y compris pour les professionnels RH.

Il y a, selon lui, de nombreux enseignements que les RH peuvent retenir de David Bowie. Il en détaille sept:

1. Emprunter des autres, mais rester soi-même

La liste des artistes dont Bowie s’est inspiré est sans fin, depuis Bob Dylan, les Beatles, Lou Reed, jusqu’à Kraftwerk ou The Stooges, en passant par The Velvet Underground, ainsi que des genres musicaux aussi divers que le jazz, la soul, le folk, l’électro, le rock, etc., observe David Green. « La clé du génie de Bowie a été de combiner ces influences avec sa propre interprétation et ses idées pour créer à chaque fois quelque chose de frais et d’original. En RH, il y a parfois tendance à simplement copier/coller les pratiques des autres. Ce n’est pas parce que ça marche pour Google que cela marchera pour vous, et cela ne marchera probablement pas. Apprenez de toutes les façons possibles des approches empruntées par les autres, mais adaptez-les et rendez-les pertinentes pour votre organisation. »

2. Recrutez, engagez et fidéliser les meilleurs talents

Tout au long de sa longue carrière, Bowie s’est appliqué à recruter et à engager de grands talents pour collaborer avec lui: il a compris toute la puissance de travailler avec les meilleurs. Dans l’entreprise, souligne-t-il, s’attacher les bonnes personnes peut faire la différence entre le succès et l’échec.

3. Soyez ouvert à collaborer avec les autres et retournez-leur l’ascenseur

Bowie avait cette capacité à collaborer avec d’autres: Fame, son duo avec John Lennon, lui a donné sa première place au hit parade américain en 1975, alors que s’associer à Brian Eno pour une trilogie berlinoise a produit les albums les plus innovants. Mais Bowie a, de la même façon, apporté son talent à d’autres: Lou Reed, Mott the Hoople, Iggy Pop… « La collaboration - ou l’Open Source HR - offre l’opportunité d’accélérer la croissance de la fonction RH, tout en contribuant en même temps à la réussite des autres. Il existe, par exemple, un certain nombre d’organisations qui travaillent ensemble à poursuivre le travail mené à leur niveau en matière de People analytics… »

4. Utilisez la technologie en tant que facilitateur

Bowie n’a pas seulement exploré les nouvelles technologies pour produire de la musique révolutionnaire, mais aussi pour diffuser et faire connaître sa production (par exemple via le service internet précurseur BowieNet, dès 1998). « Le développement rapide et les investissements en matière de technologie RH a atteint des niveaux sans précédents, constate David Green. Les capacités offertes par les données, l’analyse et l’informatique cognitive a le potentiel d’aider les fonctions RH qui les exploitent efficacement à ré-émerger et à bousculer la mentalité actuelle de centre de coûts. »

5. Soyez audacieux, prenez des risques et, surtout, expérimentez 

Bowie est assurément le musicien qui a le plus osé et expérimenté de nouvelles choses, que ce soit en matière de musique, de mode, de vidéo, d’art ou même de sexualité. Il a toujours repoussé les frontières et ouvert des espaces que d’autres ont ensuite investi, explique-t-il. « La majorité des fonctions RH devrait chercher à imiter cette audace d’élargir sa portée et de profiter de l’évolution des attitudes des collaborateurs, des progrès technologiques et d’analyse pour créer un changement réel et durable au sein de leurs organisations. »

6. N’ayez pas peur de l’échec

Bowie n’a pas toujours réussi. Et, ce qui est intéressant, c’est que lorsqu’il a joué la sécurité et n’a pas pris de risque, c’est alors que sa carrière a connu des bas. « Les RH ne sont pas précisément une fonction qui s’est mise en danger - au contraire, ils font en sorte de prémunir les autres d’en prendre eux-mêmes. Mais l’émergence de nouvelles pratiques exige de s’ouvrir l’esprit et d’expérimenter. Tout nouveau projet ne réussira pas et toute nouvelle hypothèse ne sera pas démontrée, mais apprendre de l’échec et aller de l’avant contribuer à susciter la prochaine initiative. »

7. Inspirez – Les RH peuvent aussi être des héros

Bowie a inspiré et continue d’inspirer de nombreuses personnes. Bien que les entreprises en général ou les fonctions RH en particulier ne peuvent espérer capter l’imagination de façon aussi monumentale, les RH peuvent, au même titre que les paroles d’une des chansons les plus emblématiques de Bowie, être des ‘héros’ au sein de leurs organisations. Contribuer à rendre les collaborateurs engagés et hautement performants et atteindre ainsi des résultats opérationnels positifs est le meilleur moyen pour y parvenir », conclut-il.

Source: Seven lessons HR can learn from David Bowie, blog de David Green 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages