< Retour au sommaire

Secteur télécoms & TIC: le salaire des experts en sécurité informatique connaît la plus forte augmentation

Tout comme l'an dernier, les chiffres montrent cette année que le salaire de base a connu de nouvelles augmentations, tant dans le domaine des TIC que des télécommunications, indiqué l’étude salariale Tell-IT d’Hudson. Alors qu'il s'agissait en 2016 d'une tendance limitée, on constate à présent que les deux secteurs suivent à nouveau la tendance générale du marché belge - soit une hausse salariale de 2% (index inclus).

L’augmentation salariale peut également dépendre du type de fonction. Ainsi, la transformation numérique entraîne de nombreux changements. La cybersécurité et la protection des données, notamment au travers de l’implémentation du RGPD, constituent une priorité pour de nombreuses entreprises. On observe également ce phénomène sur le marché, puisque le salaire des experts en sécurité informatique connaît depuis 2015 les augmentations les plus marquées. À l’extrémité opposée, Hudson constate que les analystes-développeurs n’ont bénéficié d’aucune augmentation salariale en plus de l’indexation. Cela peut s’expliquer par le fait que les développeurs se reconvertissent en analystes-développeurs et que l’offre et la demande se retrouvent ainsi sur le marché.

Stagnation des revenus variables

L’échelle actuelle des salaires repose généralement sur une part importante de salaire fixe, liée à l’expérience du travailleur. Les entreprises admettent que ce système est de plus en plus remis en cause. Hudson a observé ces dernières années une augmentation de la variabilité du package salarial. On constate jusqu’à 40% d’augmentation cumulative du package de rémunération variable par rapport à il y a 10 ans. Cette année, les auteurs relèvent pour la première fois une stagnation des revenus variables. Après un sondage réalisé auprès de quelques entreprises, il s’avère que celle-ci est principalement liée à la non-obtention des résultats visés. En soi, la politique en matière de rémunération variable n’a pas évolué

Taille de l’entreprise

Il ressort par ailleurs de l’étude que les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 15 millions d’euros offrent à leurs collaborateurs IT un package plus attractif que les grandes entreprises dont le chiffre excède 125 millions d’euros. Dans le premier cas de figure, une nouvelle recrue peut en effet compter sur un salaire brut moyen de 2.300 €, un remboursement forfaitaire des frais et un véhicule de société. Dans une grande entreprise, il obtiendra en moyenne un salaire initial brut de 2.150 € et les mêmes avantages extra légaux, mais recevra une voiture de société d’une catégorie inférieure. La valeur du package salarial total augmente plus vite à mesure que l’on grimpe les échelons dans une grande entreprise, par exemple vers une fonction de cadre ou de manager.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages