< Retour au sommaire

Se désaltérer et fumer restent les principales distractions au travail (donc pas les médias sociaux!)

Les activités traditionnelles (aller chercher une boisson, se rendre aux toilettes ou faire une pause cigarette) sont celles qui détournent le plus les collaborateurs de leur travail. Les médias sociaux et la consultation d’internet restent (étonnamment) de moindres distractions.

Le constat ressort d’une analyse publiée par le prestataire de services RH Bamboo menée auprès de mille Américains. Il leur a été demandé quelles étaient les activités les plus consommatrices en temps et distrayantes. Et ce ne sont donc pas les activités digitales qui arrivent en tête. Autre enseignement notable: c’est surtout la haute direction qui perd le plus de temps dans toutes sortes de distraction.

Un répondant sur cinq estime que les distractions altèrent leurs performances. Une proportion équivalent déclare toutefois que celles-ci sont bénéfiques à leur productivité et à leur efficacité.

Quelles sont les activités les plus consommatrices en temps?
- Prendre de courtes pauses pour aller à la cafétéria ou fumer
- Se rendre aux toilettes
- Bavarder avec les collègues
- Garder le contact avec la famille ou les enfants (par téléphone, SMS, e-mails ou les réseaux sociaux)
- Surfer sur internet pour des questions privées
- Garder le contact avec les amis (par téléphone, SMS, e-mails ou les réseaux sociaux)
- Les médias sociaux (pour des questions non-professionnelles)
- Regarder la télévision (aussi via le smartphone ou le pc).

Impact positif

Les collaborateurs qui sont d’avis que les distractions améliorent leur productivité déclarent que les cinq activités suivantes contribuent le plus à cette amélioration:
- Prendre de courtes pauses, et même quitter son bureau
- Prendre une bonne pause pour luncher (donc pas à son bureau)
- Garder le contact avec la famille/les enfants
- Bavarder avec les collègues
- Ecouter de la musique

Impact négatif

Les collaborateurs qui estiment que les distractions impactent négativement leur performance dénoncent ces cinq activités comme étant les plus perturbantes:
- Les médias sociaux (pour usage non-professionnel)
- Garder contact avec la famille et les amis
- Prendre une courte pause pour aller à la cafétéria ou pour fumer
- Garder le contact avec les amis
- Surfer sur le web.

Sources: BambooHR (bamboohr.com) et P&Oactueel (penoactueel.nl)

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages