< Retour au sommaire

Recrutement: ce que recherchent les candidats

Deux entretiens physiques avec des représentants de l’entreprise semblent être la limite que peut tolérer un candidat sur deux en matière de recrutement. 28% sont prêts à en accepter trois, et ils ne sont plus que 4% à être partants pour quatre. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé en France par la plateforme Meteojob auprès de 1.660 internautes représentatifs de la population active. Celui-ci éclaire certaines attentes des candidats.

Les grands groupes n'ont plus la cote: un répondant sur deux tend à préférer des « structures à taille humaine » (soit les entreprises d'un à 250 salariés), contre 35% il y a cinq ans. Les entreprises de taille intermédiaire (250 à 5.000 salariés) arrivent en deuxième position avec 26% de candidats favorables, loin devant les grandes entreprises qui détiennent un taux d'attraction de seulement 11%.

Outre la taille de l'entreprise, les candidats ont d'autres critères préalables décisifs. Dont certains sont très « basiques », comme la localisation (64%) qui arrive juste après le contenu du poste (73%). La valeur et l'ambiance de l'entreprise viennent juste après (60%), non loin de la découverte des locaux (53%). À l'inverse, les informations « business » (parts de marché, stratégie), n'intéressent que 21% des candidats, dont les trois-quarts ne passent pas plus d'une heure à s'informer sur l'entreprise avant un entretien.

Côté processus de recrutement enfin, les exigences sont là. 48% des internautes interrogés se disent prêts à aller jusqu'à deux entretiens physiques avec le représentant de l'entreprise. Au-delà, à trois entretiens, ce chiffre tombe à 28%, puis à 4% pour quatre entretiens. Des pourcentages à prendre avec des pincettes puisque la densité du processus de recrutement dépend souvent du niveau de responsabilité. Dans certains secteurs prisés, comme le conseil en stratégie ou la fusion-acquisition, les candidats peuvent passer jusqu'à... neuf entretiens. Une situation tout à fait improbable pour un job de serveur. Aux recruteurs donc, de trouver la juste mesure.

Source: Le Figaro

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages