< Retour au sommaire

Radioscopie des trajets domicile-lieu de travail

La voiture reste le moyen de transport le plus prisé pour les trajets domicile-travail, mais la popularité du vélo continue de croître avec une hausse du nombre d’utilisateurs de 13% l’an dernier. Les combinaisons de mobilité pour lesquelles les travailleurs utilisent deux moyens de transport ou plus attirent également de plus en plus. Les transports publics, eux, semblent stagner.

Ces constats ressortent du second baromètre de la mobilité publié par Acerta qui se fonde sur les données salariales réelles des travailleurs en service auprès de plus de 40 000 employeurs issus du secteur privé. Depuis 2011, le vélo connaît une croissance continue en tant que moyen de déplacement depuis et vers le lieu de travail. 2016 ne fait pas exception à la règle: le nombre de travailleurs qui opte régulièrement pour le vélo a connu une hausse remarquable de 13,1% par rapport à 2015. En 2016, 20,6% des travailleurs ont choisi de venir travailler en vélo. Les plans cafétéria ont contribué à la montée en popularité du vélo d’entreprise. L’an dernier, de nombreuses entreprises ont investi dans les possibilités de leasing pour les vélos et vélos électriques. Grâce à ces derniers, la distance pèse moins lourd dans la balance lorsque le travailleur doit choisir entre le vélo et un autre moyen de transport.

La combinaison du vélo et d’un autre moyen de transport est une autre option. 0,5% des travailleurs combinent le vélo et le train. 0,2% recourent tant au vélo qu’au bus. L’association vélo - voiture privée apparaît de loin comme la combinaison la plus populaire (7,8%): le travailleur détermine son mode de transport le matin en fonction de la météo.

La voiture, toujours maître

Malgré la montée du vélo, la voiture restait également le moyen de transport le plus prisé en 2016. Il ressort des données du baromètre que pas moins de 71,1% des travailleurs se rendent au travail en voiture, dont 7,8% alterne avec le vélo. L’usage de la voiture a même connu une légère augmentation (0,3%) par rapport à 2015. En 2016, 9,9% des travailleurs se rendaient au travail en voiture de société, ce qui représente une augmentation de 3,6% par rapport à 2015. Les voitures de société sont surtout mises à la disposition des employés (17,7%). Les ouvriers se déplacent en effet très souvent avec une camionnette de l’employeur. Ces derniers ne se verront proposer que très rarement (0,8%) proposer une voiture spécifiquement destinée à leurs déplacements domicile-lieu de travail. Bien que les deux catégories professionnelles aient connu une augmentation en ce sens en 2016, celle-ci est nettement plus conséquente chez les ouvriers (13,2%) que chez les employés (2,3%).

Moins de train, plus de bus

L'utilisation des transports en commun dépend en général fortement de la situation géographique de l'employeur et n'offre donc pas toujours une solution appropriée pour remplacer la voiture. Il ressort des nouveaux chiffres de 2016 une baisse remarquable de l’utilisation des transports en commun. Le train subit la baisse la plus conséquente: 4,4% par rapport à 2015. Par contre, l’utilisation du bus a connu une légère augmentation de 1,4%.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages