< Retour au sommaire

Quels sont les métiers « porteurs » en Wallonie?

On entend beaucoup parler des « métiers en pénuries ». Le Forem publie une analyse apportant un autre éclairage sur les besoins en personnel des entreprises, à savoir les « métiers porteurs », grands pourvoyeurs d’emploi. Ceux-ci sont au nombre de 71, dont 43 sont également présents sur la dernière liste des fonctions critiques du Forem. Le responsable des ressources humaines figure parmi les métiers non critiques, mais porteurs au Sud du pays.

Concrètement, cette analyse combine plusieurs variables (satisfaction des offres, difficultés des employeurs à trouver des candidats, sorties à l’emploi, indice de tension), et positionne ainsi au mieux les métiers dits « porteurs » d’une insertion à l’emploi. 71 métiers sont identifiés comme des métiers porteurs pour s’insérer à l’emploi. La plupart de ces métiers font partie des 90 métiers les plus demandés ces 5 dernières années.

16 métiers sont absents de la liste des métiers en demande: Réceptionnaire automobile; Vendeur de véhicules automobiles; Chargé de communication; Marchandiseur; Électricien lignes et réseaux; Conducteur d'engins de terrassement; Conducteur de grue; Mécanicien polyvalent; Laborantin des industries de process; Chef d'équipe des industries de process; Technicien de production des industries de process; Technicien automaticien; Responsable de maintenance industrielle; Chargé d'études techniques en construction; Chef d'équipe dans la construction; Préparateur de commandes en logistique.

Si beaucoup de ces métiers porteurs (43) sont également présents sur la dernière liste des fonctions critiques du Forem, 28 métiers non critiques ressortent ici comme « porteurs » sur le marché de l’emploi wallon: Coiffeur; Réceptionnaire automobile; Assistant de direction; Serveur en restauration; Démonstrateur (hors domicile) ; Opérateur call-center; Délégué commercial en biens d'équipement professionnels; Vendeur à domicile; Instituteur primaire; Enseignant de cours généraux dans l'enseignement secondaire inférieur; Enseignant de cours généraux dans l'enseignement secondaire supérieur; Maître spécial; Assistant social; Responsable des ressources humaines; Chargé de communication; Assistant commercial; Marchandiseur; Maçon; Électricien lignes et réseaux; Soudeur; Mécanicien d'entretien de voitures particulières et véhicules utilitaires légers; Carrossier; Électricien de maintenance industrielle; Opérateur de production en industrie alimentaire; Laborantin des industries de process; Ingénieur d'affaires; Responsable de maintenance industrielle; Préparateur de commandes en logistique.

Métiers de niche

Sous cette rubrique sont regroupés les métiers qui totalisent au plus 340 opportunités d’emploi. 42 métiers sont ici classés, avec dans le top 10, les métiers de: Analyste informatique; Technicien de maintenance en électronique; Technicien de laboratoire de recherche des industries de process; Instituteur de maternelles; Technicien frigoriste; Conseiller en prévention; Assistant ressources humaines; Conseiller en assurances; Tuyauteur industriel; Dessinateur en mécanique. Aucun de ces métiers n’apparaît comme un métier en demande durant la période 2013-2017, mais 20 sont repris dans la liste 2018 des fonctions critiques (dont 15 en pénurie).

Métiers en demande, mais peu « porteurs »

Parmi les métiers en demande en 2017, certains ne sont toutefois pas à considérer comme offrant de fortes chances d’insertion. Parmi ces métiers en demande mais moins « porteurs », seuls les métiers d’aide-ménager; de bétonneur et de dessinateur-concepteur en mécanique sont identifiés comme fonction critique. Ces derniers sont en effet désignés comme tel par certains acteurs du secteur compte tenu des difficultés de recrutement perçues; bien que ne ressortant pas des analyses statistiques (parfois faute d’informations suffisantes).

17 métiers qui bien qu’offrant un grand nombre d’opportunités d’emploi en Wallonie chaque année, présentent un nombre élevé de demandeurs d’emploi positionnés sur le métier et donc une « pression concurrentielle » par opportunité élevée. Ces métiers sont: Réassortisseur; Agent de main de finition, contrôle et conditionnement; Caissier de libre-service; Vendeur en alimentation générale; Manutentionnaire; Vendeur en équipement de la personne; Agent d'accueil; Vendeur en articles de luxe (non alimentaires); Ouvrier d'entretien du bâtiment; Chauffeur livreur; Technicien de surface; Vendeur en équipement du foyer; Employé administratif; Aide-ménager; Jardinier; Manoeuvre en construction; Opérateur sur machine de finition, contrôle et conditionnement.

Quelque 30 autres métiers, bien que moins demandés, présentent également une forte réserve de main-d’œuvre dont les métiers de: Éducateur en établissement scolaire; Assistant aux instituteurs maternels ou primaires; Animateur d'activités culturelles et techniques; Peintre en bâtiment; Vendeur en produits culturels, ludiques et artistiques; Secrétaire médical; Ouvrier en horticulture ornementale; Aide familial; Cuisinier de collectivité; Plongeur (lave-vaisselle); Caissier (hors libre-service); Accueillant d'enfants à domicile; Opérateur de production des métaux; Agent d'assemblage en menuiserie industrielle; Préparateur de véhicules; ...

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages