< Retour au sommaire

Quel impact aurait un meilleur taux d'emploi des 55+ sur le PIB belge?

Si, en Belgique, le taux d’emploi des travailleurs âgés de 55 à 69 ans était similaire à celui de la Suède, meilleur élève de l’Union européenne, le produit intérieur brut (PIB) belge pourrait grimper de 10%, indique une étude de PwC. Ce qui représente un gain d’environ 40 milliards d’EUR par an.

PwC vient de publier l’édition belge de son « Golden Age Index » pour l’année 2015. En analysant des données comparables relatives à l’emploi et au marché du travail dans les 34 pays membres de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économiques), le « Golden Age Index » évalue la capacité de ces pays à exploiter le potentiel que représente la main d’œuvre des travailleurs plus âgés, soit ceux de plus de 55 ans. « Bien que la Belgique ait progressé de six places dans l’index ces dix dernières années, de la 33ième place en 2003 à la 27ième place en 2013, elle est toujours à la traîne par rapport à la moyenne de l’OCDE, commente Peter De Bley, Partner chez PwC Belgique et Global Human Resources Management Consulting Leader de PwC.

Les travailleurs âgés constituent une immense manne de richesse potentielle pour les entreprises, l’économie et la société. D’ici 2050, les personnes de plus de 65 ans, qui forment aujourd’hui 8 % de la population mondiale, représenteront 17%, entraînant une modification importante du ratio travailleurs / retraités. Dans notre culture, on se fonde sur l’hypothèse que l’emploi continu des travailleurs plus âgés obstruera les nouvelles opportunités d’emploi pour les plus jeunes. Selon une perspective macro-économique à plus long terme, cela ne sera néanmoins pas le cas. Les personnes qui travaillent plus longtemps augmenteront le pouvoir d’achat, ce qui aura, à son tour, un impact sur la demande d’emploi globale, produisant parallèlement une croissance du PIB.

Calcul de l’augmentation potentielle du PIB belge

En prenant la Suède, classée en tête du « Golden Age Index » dans l’Union européenne, comme pays de référence, PwC a calculé l’impact sur le PIB belge dans l’hypothèse où les taux d’emploi des seniors (de 55 à 60 ans) en Belgique seraient équivalents à ceux de la Suède, en appliquant cette formule:

PIB en Belgique = taux d’emploi moyen des jeunes travailleurs et des travailleurs d’âge moyen (tranche d’âge 15-54) en Belgique x PIB par travailleur en Belgique + taux d’emploi moyen des travailleurs plus âgés (55-69) en Suède x PIB par travailleur en Belgique.

En supposant que l’emploi total dans l’économie équivaut à l’emploi dans le groupe des 15-69 et que les travailleurs à temps plein sont deux fois plus productifs en moyenne que les travailleurs à temps partiel, PwC estime qu’augmenter les taux d’emploi des seniors (55-69) au niveau de ceux de la Suède pourrait faire grimper le PIB jusqu’à 10%, soit un gain d’environ 40 milliards EUR par an.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages