< Retour au sommaire

Quel est le meilleur pays européen pour obtenir un emploi?

Il est plus facile de trouver un job dans certains pays européens que d’autres, montre le rapport de recherche que Glassdoor publie en ce début janvier. La qualité des jobs disponibles varie elle aussi fortement. La Belgique se situe au 9e rang des 17 pays évalués.

Réalisée en coopération avec Llewellyn Consulting, cette étude qui met en évidence les pays offrant les meilleures et moins bonnes perspectives d’emploi porte sur 17 pays et huit indicateurs clés. C’est l’Estonie (score agrégé de 0,9), la Norvège (0,9), le Royaume-Uni (0,8) et l’Autriche (0,8) qui apparaissent en pointe en matière de perspectives de travail, en raison de multiples facteurs économiques favorables: qualité de la main d’œuvre (éducation et formation), qualité des politiques d’emploi, dynamiques de création d’emploi, etc.

La France offre des perspectives beaucoup plus pauvres étant donné le niveau de régulation de son marché du travail, notamment (0,5). La situation est très difficile pour les demandeurs d’emploi en Espagne (0,1), Grèce (0,3) et Portugal (0,4). Le taux de chômage est ainsi particulièrement élevé en Grèce et en Espagne avec 25% de la population active concernée. Les taux les plus bas (moins de 5%) se retrouvent en Allemagne, Suisse et Norvège. En France, il s’élève à 10%.

La Belgique occupe une place très moyenne au classement, avec un score agrégé de 0,6.

Les contrats temporaires offrent généralement des horaires moins favorables, peu de flexibilité, des salaires inférieurs et une moindre sécurité d’emploi. De surcroît, ils affectent proportionnellement davantage les jeunes. Ils sont plus communs en Espagne, aux Pays-Bas et au Portugal, où ils concernent plus de deux travailleurs sur 10. Étonnamment, ils sont moins répandus au Royaume-Uni, ainsi qu’en Estonie ou en Norvège.

La proportion de personnes qui travaillent à temps partiel, mais préféreraient travailler à plein temps a augmenté partout (à l’exception de l’Allemagne, la Belgique et la Suède) depuis 2008. Cette proportion est au plus haut niveau en Italie (12%), l’Espagne (10%) et l’Irlande (9%) et au plus bas en Norvège et Estonie. La France occupe la 5ème place avec un taux de 7%, au-dessus de la moyenne de 3,7%.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages