< Retour au sommaire

Qualité de vie au travail: vos bureaux ne sont-ils pas trop bruyants?

Neuf employés sur dix estiment que le bruit au bureau a un effet néfaste sur eux-mêmes et sur la qualité de leur travail. L’enquête européenne commanditée par Plantronics montre qu’une mauvaise acoustique des bureaux et un environnement de travail bruyant diminuent la productivité de manière significative.

L’enquête a été menée en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. Elle montre que le bruit au bureau a un effet néfaste sur les employés et la qualité de leur travail (Allemagne: 96,5%; France: 93,5%; GB: 89,9%). Les personnes interrogées dans les trois pays présentent toutes le bruit comme un facteur de baisse de productivité, et déclarent qu’ils seraient beaucoup plus productifs dans un environnement moins bruyant (Allemagne 65,1%; France 65,5%; GB 54,1%).

L’absence de prise en compte des problématiques de bruit au bureau peut potentiellement coûter environ 15.000 £ (environ 21.000€) par an aux sociétés anglaises en termes de perte de productivité pour chaque employé senior. Des bruits perturbateurs dans un open space peuvent engendrer du stress et des désagréments physiques, comme des maux de tête ou des migraines. Ces deux conséquences du bruit au bureau reviennent systématiquement en tête de liste des doléances des employés, quel que soit le pays concerné. Les trois quarts des collaborateurs interrogés, tous pays confondus, ont rapporté que leurs employeurs n’ont pas pris de mesure pour résoudre ces problèmes de bruits ou que les actions menées ont échoué.

Nouvelles façons de travailler

L’usage des espaces de travail évolue continuellement. En moyenne la moitié des personnes interrogées (Allemagne 51,4%; France 51,3%; GB 47,7%) a précisé qu’elle continue à se rendre au bureau 5 jours par semaine. Avec l’augmentation de la flexibilité au travail, l’organisation des bureaux a elle aussi radicalement changé. Les open spaces sont aujourd’hui devenus la norme et les ordinateurs portables ont remplacé les postes fixes. Cette nouvelle façon de travailler peut créer de gros désagréments sonores si aucune mesure n’est prise concernant l’acoustique des locaux. Enfin, les employés de bureau en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, considèrent tous le bruit réalisé par leurs collègues comme la nuisance sonore la plus importante dans leur environnement professionnel.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages