< Retour au sommaire

Près d’un travailleur sur sept boit trop

Quelque 14% des salariés belges consomment en moyenne plus de 2 à 3 verres d’alcool par jour. Le nombre de travailleurs chez qui on observe une consommation d'alcool problématique selon les nouvelles normes plus strictes (10 verres par semaine), récemment introduites par le centre Flamand de l'expertise sur l'alcool et les autres drogues, est encore plus élevé. Cette consommation problématique peut avoir des conséquences sur leurs performances au travail.

C’est ce qui ressort de l’étude menée par Securex sur un panel de plus de 1.600 salariés belges. La tendance se maintient depuis six ans, hormis pour la période 2009-2010 (en effet, pour cette période, la consommation d’alcool avait chuté à 10%), probablement du fait de l’introduction de l’interdiction de fumer.

Surtout des excès chez les hommes, les fonctionnaires et les fumeurs

Deux fois plus d’hommes que de femmes déclarent boire trop (18% vs 9%). L’abus d’alcool est plus fréquent chez les salariés du secteur public que ceux du secteur privé (17% vs 12%). Fumer et boire vont de pair: les fumeurs sont plus de deux fois plus nombreux que les non-fumeurs à consommer trop d’alcool (23% vs 10%).

Corrélation entre le stress et l’alcool

La consommation excessive d’alcool et le stress vont de pair; les salariés sujets au stress présentent plus fréquemment un comportement problématique à la boisson (17% vs 11%) et les buveurs problématiques sont plus stressés (59% vs 47%). Ils sont plus sujets au stress au travail (68% vs 61%) et plus sujets au stress dans leur vie privée (50% vs 34%). Les salariés qui consomment trop d’alcool disent plus souvent avoir trop de travail (60% vs 49%), font davantage d’heures supplémentaires (49% vs 32%) et la navette domicile-travail leur pèse plus souvent (48% vs 29%). Ils trouvent également leur travail plus lourd émotionnellement parlant (51% vs 40%) et sont plus incertains à propos de leur emploi (39% vs 22%).

« Les salariés qui souffrent beaucoup du stress dans leur cadre professionnel ou leur vie privée sont, plus souvent, des buveurs problématiques, observe Bart Garmyn, directeur médical adjoint. Prendre un petit verre de porto après une journée stressante peut, certes, aider à réduire le stress sur le court terme, mais cela ne résout pas le problème. Au contraire, empoigner la bouteille, chaque fois qu’une situation stressante se présente, débouche, à terme, sur une consommation problématique d’alcool. La consommation d’alcool pour réduire le stress est un mécanisme de compensation souvent utilisé, mais vraiment inapproprié. En effet, l’alcool est néfaste pour le système neurologique et induit justement du stress. Faire du sport ou bouger est une bonne alternative pour la santé. Les endorphines libérées grâce à l’activité physique aident également à réduire le stress. »

Mal dans sa peau

Les salariés qui consomment trop d’alcool sont généralement plus nombreux à être mal dans leur peau (53% vs 38%) et plus nombreux à ne pas ménager les personnes de leur entourage (45% vs 27%). 59% des salariés consommant trop d’alcool indiquent que leur travail a une influence sur leurs maux physiques, contre 47% pour ceux qui boivent moins. 55% des personnes présentant une consommation excessive d’alcool constatent que leur travail pâtit de leur état d’esprit, contre 44% pour ceux qui boivent moins.

« Nous constatons que la consommation excessive d’alcool peut influer sur les performances au travail, commente Hermina van Coillie. Sensibiliser vos collaborateurs aux risques liés à la consommation d’alcool dans le cadre de la vie privée contribue à la prévention des problèmes graves ou chroniques. Cela implique de permettre aux travailleurs de mettre le problème sur la table de façon constructive. Ceci vaut également pour des problèmes de comportement dus à la consommation de drogues »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages