< Retour au sommaire

Pourquoi les bonus individuels ne fonctionnent pas

Nombre d’organisations offrent des bonus, à commencer pour les départements commerciaux, mais aussi plus largement. Certaines d’entre elles se montrent très enthousiastes à leur propos, même si la plupart reconnaissent ne pas encore avoir trouvé le système de bonus « idéal ».

Les bonus parviennent-ils vraiment à motiver ou est-ce une illusion? Augmentent-ils la productivité? La réponse, c’est que les bonus contribuent parfois à la motivation ou à une meilleure productivité. Mais, dans de nombreux cas, ils peuvent aussi aboutir au résultat inverse.

Pièges potentiels

- Les tâches qui génèrent un bonus sont réalisées avec enthousiasme. Les autres tâches, qui n’entrent pas en considération dans son attribution, ne sont pas faites;
- Au moment où le collaborateur atteint le bonus maximal, il n’y a plus de « carotte » pour susciter des prestations supplémentaires;
- Les tâches qui conduisent assez facilement à l’octroi d’un bonus sont réalisées plus volontiers. Les tâches plus complexes passent ensuite. En conséquence, il peut y avoir une lutte interne pour la réalisation des tâches faciles, ce qui peut rapidement conduire à une mauvaise ambiance au travail;
- L’obtention du bonus devient un objectif en soi. Ce qui peut provoquer des contradictions avec les intérêts des clients ou les objectifs de l’organisation;
- Fraude: les chiffres peuvent être enjolivés pour atteindre l’objectif (et obtenir le bonus)... uniquement sur papier;
- La quantité (le plus de bonus possible) prend le pas sur la qualité (du travail et la satisfaction des clients);
- Il faut beaucoup de travail pour suivre les données et calculer les bonus adéquats;
- L’obtention d’un bonus devient la seule motivation, au détriment de la motivation intrinsèque;
- Si le bonus devient le principal levier, le lien avec l’organisation se distend ou disparaît. Dès qu’un collaborateur a la perspective de toucher un meilleur bonus ailleurs, il quitte l’entreprise.

Le bonus d’équipe comme système à privilégier?

La recherche académique a mis au jour une corrélation à peine positive entre le bonus et la performance. Souvent, on constate même une corrélation négative entre les deux. C’est toutefois moins le cas en ce qui concerne les bonus d’équipe.

La recherche montre que les personnes qui se sentent émotionnellement connectées à leur équipe font un effort supplémentaires pour obtenir de bons résultats. La performance d’équipe dépasse la somme des performances individuelles. De véritables éléments motivants sont, par exemple, un travail stimulant, la reconnaissance et la responsabilité.

Demandez aux collaborateurs ce qui les motive réellement et vous obtiendrez la réponse suivante: former une bonne équipe avec leurs collègues. Encouragez cette dimension collective par des primes d'équipe. En recourant à ce type de bonus, l’entreprise pourra plus probablement mieux en récolter des fruits.

Source: HRbase (hrbase.nl)

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages