< Retour au sommaire

Plusieurs scrutins à l’agenda politique en 2018 et 2019: quelle attitude avoir à l’égard d’un travailleur candidat aux élections?

Les prochaines élections, ce sera le 14 octobre: nous voterons aux échelons communal et provincial. Une nouvelle échéance électorale se présentera le 26 mai 2019 avec les élections européennes et les scrutins régionaux, et vraisemblablement l’organisation des élections fédérales. Et si un de vos travailleurs venait à être candidat? A priori anodine, la question comporte son lot de points d’attention et autres chausse-trapes.

La réaction « idéale » consisterait à se féliciter de cette démarche citoyenne et d’une telle volonté d’engagement dans les décisions politiques qui nous affectent tous. Mais la réalité se révèle souvent différente. La première idée qui vient à l’esprit du DRH sera de s’interroger sur les conséquences de cet engagement politique et d’un éventuel succès électoral en matière d’organisation du travail: pour la personne, pour son équipe, pour le département, voire pour toute l’entreprise.

Ensuite, au fil de la campagne peuvent émerger une série de questions délicates, voire d’irritants, auxquels on ne pense pas de prime abord, mais qui sont bien réels. D’où l’intérêt de réfléchir en amont à comment gérer le phénomène et les cas de figure possibles. Si elle reste plus ou moins rare dans une vie de DRH selon les contextes de travail, la candidature d’un travailleur à un scrutin pourrait vous concerner très prochainement au vu des différentes échéances électorales qui s’annoncent.

Le sujet reste assez peu exploré. HR Square s’est donc associé à l’École des Sciences du Travail de l’UCL: ensemble, nous avons réuni quatre DRH et une spécialiste en droit du travail pour une table ronde visant à le défricher, partager les expériences et proposer un certain nombre de bonnes pratiques. Ont participé à la réflexion: Christine Thiran, directrice générale des ressources humaines à la RTBF, Auriane Lamine, chargée de cours en droit du travail à l’UCL, Frédéric Nolf, Chief HR & Sustainability Officer chez IBA, Frédéric Demars, Senior Vice-President HR à la STIB, Christophe Desloovere, HR Director Benelux chez Arysta LifeScience, et Bauduin Auquier, président de l’École des Sciences du Travail de l’UCL, aujourd’hui Partner chez AgileMaker et lui-même ancien DRH (STIB, Delhaize).

Vous pouvez en lire le large compte-rendu dans HR Square n°23 des mois de juillet-août 2018. Demandez un numéro d’essai gratuit à Jens Ottoy ou prenez contact par téléphone au 0483/33.80.68. Pour devenir membre du réseau HR Square et ne manquer aucune de nos éditions, contactez Nathalie Dierickx. L’adhésion à HR Square vous permet de bénéficier de l’accès à l’intégralité du contenu en ligne et à bien d'autres avantages.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages