< Retour au sommaire

Pause de midi: un point d’attention pour l’employeur!

Près de six travailleurs belges sur dix ne prennent pas l’intégralité de leur pause de midi. Les travailleurs francophones ressentent d’avantage de pression que leurs collègues néerlandophones les incitant à ne pas prendre cette pause.

Le constat ressort d’un sondage qu’a récemment mené StepStone auprès de plus de 5.000 travailleurs belges concernant leur pause de midi. La pause de midi dure en moyenne 22 minutes et 20 secondes, alors qu’environ 40 minutes sont autorisées par l’employeur.

La raison? 74% des répondants déclarent avoir trop de travail. Autres raisons, bien moins déterminantes cependant: la possibilité de rentrer chez soi plus tôt (15%) et le fait de ne pas accorder beaucoup d’importance à sa pause (15%).

Parmi ceux qui ne prennent pas de pause, ou seulement en partie, 71% choisissent de déjeuner à leur poste, éventuellement pendant un moment plus calme. Il est important de noter que plus de 16% des Belges qui ne prennent pas l’intégralité de leur pause ne mangent pas du tout sur leur lieu de travail.

Culture d'entreprise

À la question de savoir si le travailleur belge se sent mis sous pression pour ne pas prendre de pause, StepStone a constaté une forte différence régionale. 13% des répondants néerlandophones ressentent une pression les incitant à continuer de travailler le midi. Parmi les travailleurs francophones, ce pourcentage est de 28%, un chiffre inquiétant. Soulignons également que plus de 7% des personnes interrogées ont préféré ne pas répondre à cette question. Sans grande surprise, la culture d’entreprise joue un rôle majeur dans la décision de prendre ou non sa pause. L’employeur a donc une influence évidente sur la pause de son travailleur.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages