< Retour au sommaire

L’intelligence artificielle pourrait permettre aux entreprises d’augmenter leurs effectifs

En faisant évoluer leur organisation pour mieux préparer leurs collaborateurs à la collaboration homme-machine, les entreprises pourraient augmenter leur chiffre d’affaires de 38% et leurs effectifs de 10%, d’ici 2022. C’est Accenture qui le dit dans une étude présentée à Davos et qui va à contre-courant des prospectives publiées sur le sujet.

Les opportunités de croissance des entreprises reposent sur la capacité de leurs dirigeants à faire évoluer leur organisation, notamment en formant leurs collaborateurs pour les aider à travailler avec les technologies intelligentes, indique-t-on chez Accenture. Selon le rapport, si les entreprises investissaient dans l’intelligence artificielle (IA) et la collaboration « homme-machine » à des niveaux équivalents à ceux des entreprises les plus performantes, elles pourraient accroître leur chiffre d’affaires de 38% d’ici 2022, et leurs effectifs de 10%. En effet, au-delà de la stimulation de la demande par les gains de productivité et l’amélioration de la qualité, ce sont de nouvelles propositions de valeur et de nouvelles expériences clients que l’IA va permettre de faire émerger.

Toujours selon le rapport, les dirigeants et leurs collaborateurs sont optimistes quant au potentiel économique de l’IA, et par rapport aux impacts qu’elle pourrait avoir sur les conditions de travail. La majorité (72%) des 1.200 cadres dirigeants interrogés s’accordent à dire que les technologies intelligentes joueront un rôle prépondérant dans la capacité de leur entreprise à se différencier, et 61% pensent que le nombre d’emplois nécessitant une collaboration homme-machine augmentera dans les 3 prochaines années. Dans le même temps, plus des deux-tiers (69%) des 14.000 employés interrogés disent qu’il est primordial pour eux d’acquérir les compétences pour travailler avec les machines intelligentes.

Passer à l'acte!

L’étude révèle cependant que la prise de conscience des dirigeants ne se traduit pas nécessairement par des actes, affaiblissant ainsi le potentiel de croissance offert par les technologies intelligentes. En effet, bien que la moitié (54%) des dirigeants affirme que la collaboration homme-machine est l’une de leurs priorités stratégiques, seulement 3% prévoient d’augmenter significativement leurs investissements dans la formation de leurs collaborateurs pour les préparer à cette collaboration.

« Ne nous trompons pas d’objectif : il faut protéger les employés, non les emplois, indique Fabrice Asvazadourian, directeur exécutif d’Accenture Strategy pour la France et le Benelux. De tous temps, des emplois ont disparu et de nouveaux ont vu le jour, avec in fine un nombre total d’employés toujours plus important. Ce qui est inédit, c’est la rapidité à laquelle les compétences doivent évoluer, dictée par l’accélération des innovations technologiques et économiques, laissant ainsi un temps d’adaptation beaucoup plus court. Il est donc urgent pour les entreprises de s’investir et d’investir pour doter leurs collaborateurs des compétences requises pour travailler avec les machines. Leur compétitivité en dépend, car leur croissance sera de plus en plus fondée sur leur capacité à combiner technologies intelligentes et créativité humaine. »

L’étude apporte également un éclairage sur l’impact anticipé de l’IA sur les effectifs des entreprises. En effet, 63% des dirigeants pensent que l’IA permettra une création nette d’emplois dans leur entreprise d’ici 3 ans. Les employés sont aussi une majorité (62%) à penser que l’IA aura un impact positif sur leur travail.

Elle montre également comment certaines entreprises utilisent la collaboration homme-machine non seulement dans une logique de productivité, mais également pour soutenir leur croissance en créant de nouvelles expériences clients et de nouvelles propositions de valeur. Par exemple, un spécialiste en ligne de l’habillement utilise l’IA pour aider ses stylistes à mieux comprendre les préférences des clients et ainsi créer des produits et services hyper-personnalisés. Un équipementier sportif a placé la barre encore plus haut en matière d’hyper-personnalisation et de rapidité de commercialisation, en faisant travailler ses designers et ses ingénieurs avec des robots intelligents, et ceci afin de concevoir et fabriquer les produits au plus près des consommateurs.

Pistes d'actions

Le rapport apporte aussi quelques pistes de réflexion pour que les entreprises adaptent leur organisation à la montée en puissance de l’IA:

  • Réinventer le travail en le reconfigurant à l’échelle de toute l’organisation. Evaluer les taches et non les emplois, pour ensuite les allouer aux machines et aux collaborateurs, en trouvant le juste équilibre entre le besoin d’automatisation et celui d’améliorer les compétences de ces collaborateurs. La moitié des dirigeants (46%) pensent que les descriptions de postes sont déjà obsolètes et presque un tiers (29%) ont déjà largement redéfini ces emplois.
  • Faire évoluer les collaborateurs vers des domaines de compétences qui permettraient d’identifier de nouveaux relais de croissance. Aller au-delà de la simple recherche du gain de productivité, il est également nécessaire de former les collaborateurs pour qu’ils puissent contribuer à la création de nouvelles expériences clients, et ainsi de s’impliquer dans la croissance future de l’entreprise. Au niveau de la direction, s’assurer que l’état d’esprit, les connaissances et la capacité d’adaptation requis sont en place pour évaluer et saisir les opportunités de croissance à long-terme.
  • Industrialiser les méthodes de formation pour former un plus grand nombre de collaborateurs, mieux et plus rapidement. Mesurer le niveau d’expertise des collaborateurs et leur volonté de travailler avec les technologies intelligentes. Utiliser les plateformes numériques pour cibler et personnaliser les programmes de formation en fonction de ces différents segments de collaborateurs, afin d’améliorer et d’accélérer l’adoption des nouvelles compétences.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages