< Retour au sommaire

L’impact de la digitalisation sur les conditions de travail dénoncé par les syndicats allemands

La digitalisation provoque une augmentation substantielle de l’intensité et de la charge de travail qui inquiète les salariés sondés par la confédération syndicale allemande. Autres effets indésirables identifiés: une hausse du stress et un accroissement de la surveillance au travail. Mais, surtout, les salariés allemands regrettent que la digitalisation s’opère sans qu’ils aient voix au chapitre.

Chaque année, la confédération syndicale allemande DGB publie un rapport consacré à l'évolution de la qualité du travail. Dans sa dernière édition qui a récemment été rendue publique, la confédération s'inquiète des conséquences de la digitalisation de l'économie sur les conditions de travail, sur base du sondage de quelque 9.000 salariés.

L’enquête met en évidence un lien entre des phénomènes tels que la robotisation, l'informatisation, les nouvelles technologies de l'information et de la communication et une augmentation substantielle de l'intensité et de la charge de travail. D'après ses résultats, 82% des personnes interrogées se disent concernées au quotidien par cette transformation, 60% d’entre elles l’étant de manière « importante » et « très importante ».

Les salariés estiment que ces évolutions nuisent à leur santé, principalement en augmentant la pression et le stress qui en résulte. Près de la moitié des travailleurs sondés considèrent que la digitalisation a renforcé la surveillance sur leur lieu de travail. Les travailleurs allemands considèrent que l'introduction dans leur entreprise ou organisation de ces nouvelles technologies s'est déroulée sans qu'ils aient eu voix au chapitre.

Source: ETUI

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages