< Retour au sommaire

Les start-up françaises spécialisées dans l’innovation en RH ont le vent en poupe

Chez nos voisins, le secteur des RH bénéficie d'une incroyable dynamique grâce aux nouvelles solutions portées par de jeunes entreprises innovantes. Sourcing, mobilité interne, gestion des formations ou bien-être au travail: les start-ups poussent comme des champignons et proposent une multitude de logiciels, technologies, méthodologies, sites web, applications ou autre interface...

Le 16 juin dernier ont été remis les prix du Challenge « Innovation RH » en France, à l’initiative du Groupe ADP et du Lab RH. Cette initiative révèle et récompense des startups proposant de nouvelles solutions en matière de Ressources Humaines pour accompagner les entreprises dans la transformation digitale. Les lauréates? Sparted a développé un jeu de formation quotidienne sur mobile pour digitaliser la transmission des savoirs; Speachme a mis en place une plateforme d’e-learning innovante qui facilite la réalisation, l’intégration et la distribution de vidéos par tous ceux qui ont des savoirs et des savoir-faire à partager ; Zest Me Up a créé un outil permettant aux employés et aux managers de partager leur humeur du jour, d’exprimer leur feedback et de soumettre des idées innovantes ; Jobbers est une plateforme privée de conciergerie pour entreprises et particuliers, avec un service en ligne destiné aux salariés débordés qui cherchent à entrer en contact avec des particuliers qui pourraient apporter leur aide, chez eux ou au travail, et les débarrasser de tous leurs tracas.

Si, aujourd'hui, la majorité des projets sont en phase de développement, certains pourront devenir les dispositifs incontournables de demain. Ces initiatives ne sont qu’une petite partie de l’extrême vitalité du monde des start-up spécialisées dans l’innovation en ressources humaines. Une enquête menée par le Lab RH et le cabinet Althéa a cherché à dresser un portrait-robot de leurs créateurs.

Ainsi, quelque 200 entrepreneurs RH ont répondu à un questionnaire en ligne du 9 au 31 mai. Premier constat: la jeunesse du marché - près de deux tiers des répondants ont créé leur boîte il y a moins de deux ans -, mais pas celle des créateurs - six sur dix sont âgés de plus de 30 ans. Leur ambition: bouleverser les codes RH et proposer l’offre de services en développant des outils qui, en plus d’être utiles, ergonomiques et ludiques, apportent une vraie valeur ajoutée. « La plupart des gens qui se lancent dans ce domaine ne cherchent pas à faire de la technologie pour la technologie, analysent les auteurs. Leur objectif premier est de développer l’agilité des grandes organisations. »

Sept répondants sur dix se focalisent sur un domaine fonctionnel (recrutement, formation, gestion des talents…). Ils ne cherchent donc pas à créer un outil unique capable de répondre à tous les besoins, mais s’engagent plutôt sur des segments très précis. La difficulté, c’est qu’un grand groupe n’a pas un mais des milliers de besoins à couvrir. Il est donc difficile pour les start-up d’être crédibles. Pour trouver leur marché, les jeunes pousses doivent effectuer un gros travail de communication et de marketing. Faute de quoi, elles risquent de mourir dans l’œuf. Cela implique d’apprendre à parler le discours des grands groupes et de comprendre leurs enjeux…

Sources: Le Monde, Lab RH

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages