< Retour au sommaire

Les salaires belges sous la loupe

En 2014, un travailleur occupé à temps plein gagnait en moyenne 3.414 euros brut par mois. Le secteur pétrochimique verse les plus gros salaires. Les revenus dans ce secteur sont supérieurs de 52% à la moyenne nationale. Faire la navette vers Bruxelles en vaut la chandelle sur le plan financier. Les employeurs y octroient en effet un salaire moyen de 3.908 euros. L'arrondissement de Dinant affiche les salaires plus bas.

Combien gagne le Belge moyen? Quels secteurs paient le mieux et quelles professions offrent les salaires les plus élevés? Le lieu d’emploi a-t-il également une influence et existe-t-il encore un écart salarial entre les femmes et les hommes? La direction générale Statistiques du SPF Economie livre réponse à ces questions sur base des données 2014. Celles-ci portent sur les salariés employés à temps plein dans des entreprises occupant au moins dix personnes. Lorsqu’il est question de salaire, il s’agit toujours du salaire mensuel brut. Ce concept salarial comprend les primes périodiques versées à chaque période de paie. Il peut s’agir par exemple des primes pour le travail de nuit ou de week-end. Les primes versées à titre exceptionnel, comme le treizième mois ou le double pécule de vacances, sont exclues du champ de l’étude.

En 2014, un travailleur occupé à temps plein gagnait en moyenne 3.414 euros brut par mois. Le salaire moyen n'est toutefois pas le meilleur critère pour donner une image du salaire des Belges. Deux tiers des salariés perçoivent en effet un salaire inférieur. La médiane montre que la moitié des salariés gagnent moins de 2.976 euros par mois, tandis que les autres salariés reçoivent un montant supérieur de leur employeur. Si' l'on examine les extrêmes, 10% des travailleurs gagnent moins de 2.220 euros brut par mois. À l'autre extrémité de l'échelle, 10% des salariés perçoivent un salaire supérieur à 5.178 euros.

Le salaire moyen des femmes reste inférieur au salaire de leurs collègues masculins. Cet écart salarial s'élève à 6% si l'on ne tient compte que des femmes et des hommes occupés à temps plein. Ce faisant, nous ne prenons toutefois pas en compte le fait que ce sont essentiellement les femmes qui travaillent à temps partiel. Si l'on étend l'analyse à tous les salariés, les femmes reçoivent un salaire mensuel brut qui est inférieur de 20% aux salaires perçus par les hommes.

L’industrie pétrochimique paie les meilleurs salaires. Un travailleur dans l’industrie pétrochimique reçoit chaque mois un salaire brut qui dépasse de 52% la moyenne nationale. Les agences de consultance et les activités des services financiers complètent le top trois des secteurs les plus rémunérateurs. Les dix secteurs les mieux rémunérés sont l’industrie pétrochimique (5.196 €), les activités des sièges sociaux ; conseil de gestion (4.779 €), les activités des services financiers, hors assurance et caisses de retraite (4.447 €), la programmation, conseil et autres activité informatiques (4.424 €), l’industrie pharmaceutique (4.323 €), la recherche et développement scientifique (4.308 €), les activités auxiliaires de services financiers et d'assurance (4.282 €), les transports aériens (4.267 €), l’industrie chimique (4.262 €) et la programmation et diffusion de programmes de radio et de télévision (4.248 €).

Les salaires les plus faibles se retrouvent dans l'action sociale sans hébergement, qui recouvrent notamment les ateliers protégés et les garderies. Un salarié dans ce secteur gagne par mois 33% de moins que la moyenne nationale. Les autres services aux personnes, comme la coiffure et les soins de beauté ou le nettoyage de vêtements, ainsi que l'horeca complètent le top trois des activités économiques les moins rémunératrices.

Les salaires les plus élevés se retrouvent à Bruxelles. Un salarié y gagne ainsi 14% de plus que la moyenne nationale. Les provinces du Brabant flamand et du Brabant wallon offrent également des perspectives financières intéressantes. L'arrondissement de Dinant affiche les salaires plus bas. Un travailleur y dispose d'un salaire inférieur de 24% à la moyenne belge. En Flandre, le salaire le plus bas est observé dans l’arrondissement de Furnes.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages