< Retour au sommaire

Les plans de réduction des coûts se multiplient… sans grand succès

Plus de 90% des grandes entreprises se sont engagées dans un plan de réduction des coûts ces cinq dernières années. Malgré ces efforts, seules 18% sont parvenues à contenir leurs dépenses opérationnelles. Les raisons: la priorité accordée à d’autres projets, le manque de temps et une communication qui passe difficilement auprès des équipes.

Le bureau de conseil Bridgewater, en collaboration avec la Junior Entreprise de la Louvain School of Management (LSM Conseil), a interrogé les grandes entreprises belges sur un sujet délicat: la gestion des coûts. Pendant 2 mois, 72 dirigeants d’entreprises se sont prêtés au jeu des questions-réponses. Les conclusions de cette étude sont intéressantes à plusieurs égards : elles montrent que, si les entreprises belges sont conscientes que le financement de leur croissance passe par une saine optimisation de leurs coûts, elles peinent à obtenir des résultats probants.

Neuf entreprises sur dix qui ont été interrogées dans le cadre de cette étude assurent avoir initié un plan d’optimisation des coûts au cours des cinq dernières années. Pour une entreprise sur deux, le sujet figure parmi les enjeux prioritaires auxquels elle est actuellement confrontée. La réduction des frais généraux arrive ainsi en deuxième position parmi les préoccupations actuelles des dirigeants belges, juste derrière l’augmentation du chiffre d’affaires par croissance organique. Le troisième thème le plus important étant l’optimisation des marges via la politique tarifaire. Parmi les motifs qui poussent les organisations à scruter attentivement leurs dépenses, l’augmentation de la rentabilité arrive en tête des réponses, suivie par la nécessité d’assurer la pérennité de l’entreprise et l’exécution d’un plan de transformation.

Malgré la volonté affichée de contenir les coûts pour financer leur business, les diverses initiatives prises par les entreprises qui ont répondu à l’enquête n’ont pas donné les résultats escomptés. Seuls 18% des CFO interrogés peuvent se réjouir d’une stabilité ou d’une diminution des coûts au sein de leur organisation au cours des 3 dernières années. Ils sont par contre 61% à avoir dû faire face à une augmentation de plus de 2%. Parmi ceux-ci, on compte même 13% d’entreprises qui ont vu leurs coûts s’envoler de plus de 10%!

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages