< Retour au sommaire

Les employeurs maintiennent le cap pour l’emploi, même s’ils prévoient de ralentir légèrement le rythme des embauches

Les employeurs belges devraient continuer à créer des emplois au cours du 1er trimestre 2018: 8% des 754 employeurs belges interrogés fin octobre prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin mars 2018, tandis que 6% prévoient de les réduire. 83% n’anticipent pas de changement. La Prévision Nette d’Emploi atteint la valeur positive de +2. C’est une baisse de 1 point par rapport au trimestre précédent et de 4 points par rapport au 1er trimestre 2017.

Selon le Baromètre ManpowerGroup, les perspectives d’emploi pour le prochain trimestre sont assez contrastées au niveau régional. En Flandre, les employeurs se montrent optimistes avec une Prévision Nette d’Emploi (+5) en hausse de 3 points par rapport au trimestre précédent et en stagnation par rapport au 1er trimestre 2017. C’est la prudence qui prédomine en Wallonie (+1) : les intentions de recrutement sont en recul de 3 points en comparaison trimestrielle et de 1 point en comparaison annuelle. A Bruxelles, la Prévision Nette d’Emploi se détériore pour devenir négative (-2) pour la première fois depuis le 4e trimestre 2016. C’est une forte baisse de 7 points par rapport au trimestre précédent et de 10 points par rapport au 1er trimestre 2017.

Perspectives positives dans cinq des 10 secteurs sondés

Les effectifs devraient évoluer à la hausse dans cinq des 10 secteurs sondés au cours des trois premiers mois de l’année 2018. Ce sont les employeurs du secteur de l’Electricité, gaz et eau qui se montrent les plus optimistes (+10), suivis par ceux des Services publics, de l’éducation, de la santé et des services collectifs (+5). L’activité de recrutement sera également légèrement positive dans les secteurs de l’Agriculture et de la pêche, de la Construction et de la Finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises (ces 3 secteurs affichant une Prévision Nette d’Emploi à +2). Les employeurs des cinq autres secteurs se montrent plus prudents, voire hésitants. C’est le cas des employeurs du Commerce de gros et de détail, de l’Horeca, du Transport et de la logistique (tous trois rapportant une Prévision Nette d’Emploi à 0), ainsi que des employeurs de l’Industrie manufacturière et des Industries extractives (tous deux à -1) . D’un trimestre sur l’autre, la Prévision Nette d’Emploi se détériore dans cinq secteurs, affiche un statu quo dans trois secteurs et s’améliore dans seulement deux secteurs. D’une année sur l’autre, les intentions de recrutement sont en recul dans 8 secteurs.

Avant tout les grandes et les moyennes entreprises

Les employeurs des trois des quatre segments d’entreprise selon la taille de leurs effectifs anticipent une activité de recrutement positive au cours du prochain trimestre. Seuls les employeurs des micro-entreprises (< 10 travailleurs) prévoient une stagnation de l’emploi. La confiance des employeurs se renforce en fonction de la taille de leurs effectifs : la Prévision Nette d’Emploi pour le 1er trimestre 2018 s’élève à +6 dans les petites entreprises (10-49 travailleurs), +19 dans les moyennes entreprises (50-249 travailleurs) et +29 dans les grandes entreprises (≥ 250 travailleurs).

International

Près de 59.000 entretiens téléphoniques ont été menés par ManpowerGroup dans 43 pays et territoires afin de mesurer les évolutions d’effectifs prévues au 1er trimestre 2018. Pour le deuxième trimestre consécutif depuis la crise économique qui a frappé le monde en 2009, les prévisions d’embauche affichées par les employeurs ne sont négatives dans aucun des 43 pays et territoires sondés. Par rapport au trimestre précédent, les perspectives d’emploi s’améliorent dans 20 des 43 pays et territoires, demeurent stable dans huit autres et se dégrade dans les 15 derniers. D’une année à l’autre, l’horizon des demandeurs d’emploi s’éclaircit dans 26 des 43 pays et territoires, est dentique dans six autres et s’obscurcit dans 11 pays seulement.

- Intentions de recrutement les plus fortes et les plus faibles: Les employeurs à Taïwan (+25), du Japon (+24) et de Inde (+22) se montrent les plus optimistes, tandis que leurs homologues en Autriche et en Italie rapportent les intentions de recrutement les plus prudentes (0 dans les deux pays). En outre, les Prévisions Nettes d’Emploi rapportées par certains pays, dont le Japon (+24), les États-Unis (+19), l’Australie (+14), la Pologne (+11) ou la Norvège (+7) n’avaient plus atteint un tel niveau depuis cinq ans ou plus. Enfin, certains signes portent à croire que la volatilité récemment constatée dans plusieurs pays, à commencer par le Brésil (+6), la Chine (+8) et l’Inde (+22) est en train de s’atténuer.

- Les effectifs devraient évoluer à la hausse dans 23 des 25 pays de la région Europe, Moyen-Orient & Afrique (EMEA) au cours des trois premiers mois de l’année 2018. Par rapport au trimestre précédent, la situation de l’emploi connaît une embellie dans 10 pays, tandis qu’elle se détériore dans dix pays et ne connait aucune évolution dans les cinq derniers. En comparaison annuelle, la Prévision Nette d’Emploi grimpe dans 14 pays, fléchit dans huit autres et reste stable dans les trois derniers. De toute la région EMEA, c’est en Roumanie et en Slovénie (tous deux à +17) que les perspectives d’embauche sont les plus encourageantes. L’activité de recrutement devrait rester stable en Allemagne (+5), tandis qu’au Royaume-Uni, le climat d’incertitude que suscite actuellement le Brexit semble commence à peser sur la confiance des employeurs, si bien que la Prévision Nette d’Emploi (+4) retombe à son niveau le plus bas depuis le 4e trimestre 2012. Les employeurs aux Pays-Bas rapportent également une Prévision Nette d’Emploi à +4. En France (+2), les perspectives d'emploi, quoique toujours positives, accusent un coup d’arrêt par rapport au trimestre précédent. Elles se situent au même niveau que la Belgique (+2).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages