< Retour au sommaire

L’emploi stagne dans les PME belges

L’Indice Emploi PME en Belgique a à peine augmenté de 0,14% durant le troisième trimestre. Les chiffres positifs sont à nouveau à trouver en Flandre (+0,4%). Ce sont surtout les plus petites PME qui engagent en Flandre et les plus grandes en Wallonie.

Avec une très légère augmentation de 0,14% durant le troisième trimestre, l’Indice Emploi PME de SD Worx affiche un résultat positif pour la troisième fois consécutive et s’établit désormais à un taux de 111,4. Ce chiffre est encore fort éloigné du pic de novembre 2011 (112,2), mais il flirte avec le score d’il y a deux ans. Il n’y a donc pas de raisons de triompher car l’Indice Emploi PME tourne autour de 111 depuis déjà trois ans. Il n’est donc pas encore question d’un revirement définitif. 

Tout comme le trimestre précédent, les chiffres légèrement positifs sont à imputer à la Flandre. Durant les trois derniers mois, l’emploi a augmenté de 0,4% dans les PME flamandes. Bruxelles a fait du sur place tandis que les PME wallonnes ont vu l’emploi baisser de 0,4%. La différence entre les régions est d’autant plus frappante lorsqu’on regarde les chiffres des douze derniers mois. L’emploi dans les PME flamandes a augmenté de 1,4%, alors que le pourcentage a baissé de 0,8% à Bruxelles durant la même période et même de 1,1% en Wallonie. Ces résultats confirment à nouveau que les PME flamandes sont plus sensibles à la conjoncture. Leur redressement économique s’y fait maintenant plus rapidement alors qu’elles ont essuyé de lourds revers lorsque la situation était difficile.

La hausse de l’emploi en Flandre au cours des trois derniers mois est surtout due aux engagements effectués dans les plus petites PME (jusqu’à 20 travailleurs). Dans ce segment, l’emploi a augmenté de 0,5% en Flandre lors du précédent trimestre. Ce sont précisément ces PME qui sont très prudentes en termes d’engagement et de licenciement; cela indique donc une certaine durabilité. Par contre, en Wallonie, ce sont surtout les plus grandes PME (de 50 à 99 travailleurs) qui ont enregistré un résultat positif (+0,5%) le trimestre dernier. Ce chiffre est cependant réduit à néant par la perte d’emplois dans les plus petites PME (-0,4%).

Lors du dernier trimestre, l’emploi structurel a surtout augmenté dans les secteurs de la construction et dans l’outsourcing. Enfin, ce qui frappe également, c’est que le nombre de collaborateurs avec un contrat à temps partiel est plus élevé que celui avec un contrat à temps plein.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages