< Retour au sommaire

L’embellie se poursuit sur le front de l’emploi en Wallonie

Pour le onzième mois consécutif, la diminution de la demande d’emploi se confirme avec une baisse de 5,2% du nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) à un an d’écart. Les 230.180 DEI représentent 14,6% de la population active, soit un taux de demande d’emploi que la Wallonie n’a plus connu depuis juin 2011.

À fin mai 2015, la Wallonie compte 168.026 demandeurs d’emploi (DE) demandeurs d’allocations et 19.202 jeunes en stage d’insertion professionnelle, indique Le Forem. Ensemble, ces personnes représentent 11,9% de la population active wallonne (indicateur de demande d’emploi).

Pour une vue complète du volume de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI), il convient d’ajouter à ces personnes 30.165 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 12.787 demandeurs d’emploi inscrits librement, pour un total de 230.180 DEI. Ceux-ci représentent 14,6 % de la population active wallonne. Il faut remonter à juin 2011 pour observer un taux de demande d’emploi si bas.

Le nombre total de DEI diminue de 5,2% à un an d’écart, ce qui équivaut à 12.559 personnes en moins. Cette diminution peut être en partie attribuée aux effets des modifications du droit aux allocations d’insertion pour certains demandeurs d’emploi, dès janvier 2015. Le nombre de DEI est néanmoins en baisse pour le 11ème mois d’affilée, soit antérieurement aux effets des réformes liées aux allocations d’insertion.

Evolution à un an selon le statut 

On observe à fin mai 2015 une diminution de 9,8% à un an d’écart du nombre de personnes en demande d’allocations ou en stage d’insertion (soit 20.321 personnes de moins qu’à fin mai 2014), plus précisément:
· le nombre de DE demandeurs d’allocations diminue de 11,5% à un an d’écart (soit - 21.896 personnes);
· tandis que le nombre de jeunes DE en stage d’insertion professionnelle connaît une hausse de 8,9% (soit + 1.575 personnes).
 
En dehors de ces deux catégories principales de demandeurs d’emploi inoccupés:
· le nombre de DE inscrits obligatoirement augmente de 23,9% à un an d’écart (soit 5.811 personnes de plus qu’à fin mai 2014);
· le nombre de DEI inscrits librement augmente quant à lui de 18% à un an d’écart (soit + 1.951 personnes).

Evolution à un an selon les caractéristiques des DEI

Par rapport au mois de mai 2014, le nombre de DEI diminue davantage parmi les femmes (- 6%) que parmi les hommes (- 4,4%). Toutes les classes d’âge au sein des DEI s’affichent à la baisse à un an d’écart, hormis les personnes âgés de 50 ans et plus, dont le volume n’augmente cependant que très faiblement (+ 0,2%). Les diminutions les plus marquées s’observent parmi les personnes de moins de 25 ans et celles âgées de 30 à 39 ans (- 7,5% à un an d’écart parmi ces deux groupes), ainsi que parmi les personnes de 40 à 49 ans (- 7,3%).

La demande d’emploi s’affiche à la baisse à un an d’écart parmi les DE inoccupés depuis six mois à moins d’un an (- 12,7%); une diminution est également observée parmi les personnes récemment entrées dans la demande d’emploi (moins de six mois: - 6,7%) et à partir de cinq ans d’inoccupation (- 6,1%). Seul le nombre de DE inoccupés depuis deux à moins de cinq ans connaît une augmentation (+ 1,6%).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages