< Retour au sommaire

Le travail en horaires décalés cause un vieillissement cognitif accéléré

Travailler en horaires décalés peut avoir des conséquences dommageables sur la mémoire, l’attention, la vitesse de réaction et le fonctionnement cognitif dans son ensemble.

C’est ce que montre une étude franco-britannique réalisée à l’initiative de l’Université de Toulouse et publiée cette semaine dans le British Medical Journal (BMJ). Sur une période de dix ans, les chercheurs ont suivi 3.000 salariés du sud de la France, âgés de 32 à 62 ans au début de l’étude, travaillant dans tous les secteurs de production et dont la moitié avaient travaillé en horaires décalés pendant au moins 50 jours au cours de l’année.

Résultat: l’étude révèle que ceux qui avaient eu un travail posté pendant dix ans ou plus, présentaient un déclin cognitif – processus naturel chez toute personne vieillissante – nettement plus rapide que les autres. Selon Jean-Claude Marquié, un chercheur du CNRS à Toulouse qui a coordonné l’étude, la baisse des scores obtenus équivaut à un vieillissement cognitif de 6,5 ans. Ue baisse qui n’est pas négligeable, mais qui demande encore à être confirmée par d’autres études.

Parmi les solutions préconisées pour limiter ces effets, le chercheur cite une surveillance médicale personnalisée, ainsi qu’une meilleure organisation du travail permettant de favoriser les horaires les plus favorables au sommeil. Il vaut mieux par exemple démarrer à 6 heures du matin plutôt qu’à 4 heures, illustre-t-il.

De plus en plus répandu dans divers milieux professionnels, le travail en horaires décalés a fait l’objet de plusieurs études ces dernières années qui ont identifié divers risques en termes de santé. Le travail posté de nuit (avec des alternances irrégulières de périodes de travail jour-nuit) a notamment été classé cancérogène « probable » en 2007 par le Centre international de recherche sur le cancer (IARC), l’agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le cancer, en raison de son effet perturbant sur le rythme biologique.

Source: Libération

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages