< Retour au sommaire

Le temps des fêtes de fin d’année au travail

La fête de fin d’année au travail reste un événement très populaire, montre un sondage publié par OfficeTeam. Trois entreprises sur quatre organisent chaque année une réception de fin d’année ou de Nouvel An. Un employé sur trois y voit l’occasion idéale de s’amuser entre collègues dans un cadre informel.

Le sondage a été mené auprès de 300 collaborateurs administratifs en Belgique. Sans prétention scientifique, il livre une photo d’un moment de convivialité important pour les employeurs comme pour les travailleurs. Ainsi, dans la plupart des entreprises, le « drink » de Noël ou la réception du Nouvel An sont une véritable tradition: 75% d’entre elles organisent un événement pour fêter la fin de l’année ou celle qui s’annonce. Si les avis sont partagés sur cette fête, un tiers (33%) des collaborateurs administratifs estiment que c’est une belle manière de découvrir leurs collaborateurs sous un autre angle.

« Il est fréquent que les entreprises organisent une fête pour Noël ou le Nouvel An, commente Maj Buyst, Director Officeteam et Accountemps. Il est toujours bon d’y être présent. C’est un signe que vous êtes une personne ayant l’esprit d’équipe et que vous accordez de l’importance à vos relations professionnelles. De plus, les fêtes du personnel sont l’occasion de découvrir ses collègues sous un angle plus personnel, ce qui rejaillit positivement sur l’ambiance de travail et la productivité durant tout le reste de l’année. »

Bonnes résolutions pour 2015

Sur le point de clôturer une année, il n’est que naturel de vouloir jeter un coup d’oeil prospectif. L’heure est donc aux bonnes résolutions pour 2015, et il va de soi que les bonnes résolutions professionnelles sont également de mise. Les collaborateurs administratifs font de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle la bonne résolution professionnelle la plus importante (29%) pour 2015, suivie de ‘demander plus rapidement de l’aide lorsque la charge devient trop lourde’ (14%), ‘prester moins d’heures supplémentaires’ (11%) et ‘changer de travail’ (11%). Un classement qui dénote un certain état d’esprit qui ne peut laisser les DRH indifférents au moment du passage à l’An neuf…

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages