< Retour au sommaire

Le secteur d’activité du travailleur joue un rôle prépondérant dans son comportement tabagique

Bonne nouvelle: le nombre de fumeurs diminue de façon constante. L’an passé, 26,4% des travailleurs belges fumaient, contre 27,5% en 2013. Ce chiffre diffère néanmoins considérablement en fonction du secteur d’activité. La proportion était de 41,4% chez les ouvriers du bâtiment, contre 15,3% seulement des enseignants.

C’est ce qui ressort d’une enquête du Groupe IDEWE, service externe pour la prévention et la protection au travail, qui s’est penché sur la consommation de tabac par secteur. Dans le cadre de cette enquête, environ 220.000 dossiers médicaux de travailleurs ont été étudiés au cours des dernières années.

Le secteur d’activité du travailleur joue un rôle prépondérant dans son comportement tabagique. On dénombre ainsi presque 2,5 fois plus de fumeurs dans le secteur de la construction (41,4%) que dans l’enseignement (15,3%). La construction est suivie de près par le secteur du transport (40,6%).

Augmentation du nombre de fumeurs dans les services

Si la consommation tabagique continue de baisser dans la plupart des secteurs par rapport à 2013, ce n’est pas le cas des secteurs du commerce de détail (+0,7 %) et des services (+2,4 %), où la cigarette est en nette progression.

Malgré toutes les lois, les actions de sensibilisation et les mesures de prévention, notre société compte encore un nombre relativement élevé de fumeurs. Les risques pour la santé liés au tabac ne sont pourtant pas négligeables. Les fumeurs voient en effet leur espérance de vie baisser de 14 ans en moyenne.

« Les employeurs ont également tout intérêt à ce que leur personnel soit dissuadé de fumer, diminue sa consommation de tabac ou mieux, tire définitivement un trait sur la cigarette, explique Lode Godderis, directeur du service Knowledge, Information & Research du Groupe IDEWE. Nous appelons dès lors à promouvoir davantage la santé au travail. Pour ce faire, il est important que cet effort soit soutenu tant par les travailleurs que par les employeurs. L’enquête révèle que ce sont principalement les secteurs des services et du commerce de détail qui nécessitent des mesures de prévention. »

De nombreuses entreprises tentent de lutter contre ce problème en proposant à leurs collaborateurs des programmes d’accompagnement pour les aider à arrêter de fumer.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages