< Retour au sommaire

Le nombre d'emplois vacants continue d’augmenter

Au troisième trimestre, les entreprises belges offraient 149.180 emplois vacants contre 143.470 au deuxième trimestre 2018, d’après les chiffres de Statbel, l'office belge de statistique. Le taux de vacance d’emploi - le nombre d'emplois vacants par rapport au nombre total d'emplois dans l'entreprise - a lui aussi légèrement augmenté de 3,53% à 3,65%.

La Flandre a encore connu une hausse, avec 5.230 emplois vacants en plus par rapport au deuxième trimestre 2018, alors que Bruxelles et la Wallonie ont une évolution quasi stable par rapport au deuxième trimestre 2018. Le taux de vacance d’emploi est plus élevé en Flandre (4,09%) et à Bruxelles (3,33%) qu'en Wallonie (2,80%).

Les grandes et moyennes entreprises offrent le plus d'emplois vacants (78,7% du total). Le taux de vacance d’emploi dans ces entreprises se chiffre à 3,33%. Ce chiffre est nettement inférieur au taux de vacance d’emploi de 5,69% enregistré dans les entreprises occupant moins de 10 salariés.

Plus de la moitié (78,3%) des emplois vacants se concentrent dans cinq secteurs économiques:

  • Le secteur non marchand (21,9%): 32.600 emplois vacants
  • Les sciences et les services (16,7% du total): 24.850 emplois vacants
  • Le commerce (16,1%): 24.040 emplois vacants
  • L’industrie (12,6%): 18.820 emplois vacants
  • La construction (11,1%): 16.530 emplois vacants

Les secteurs économiques suivants affichent le taux de vacance d’emploi le plus élevé:

  • La construction: 7,23%
  • L’information et la communication (TIC) : 6,60%
  • Les sciences et services: 4,89%
  • Les transports : 4,51%
  • Le commerce : 4,33%
  • L'hébergement et la restauration (horeca): 4,28%

Le taux de vacance d’emploi augmente (deuxième versus troisième trimestre 2018) principalement dans les secteurs de la construction (+1,18 point de pourcentage), du commerce (+0,61 point de pourcentage), du transport (+0,53 point de pourcentage) et du non-marchand (+0,47 point de pourcentage). Des baisses sont observées dans les secteurs des activités immobilières (-2,43 points de pourcentage), de l’hébergement et de la restauration (-2,20 points de pourcentage), des sciences et services (-0,67 point de pourcentage) et de l’information et de la communication (-0,57 point de pourcentage).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages