< Retour au sommaire

Le nombre d’emplois vacants atteint des sommets

La hausse continue du nombre d’emplois vacants se poursuit avec un chiffre de plus de 140.000 au 3e trimestre de 2017, relève la FEB. Cela constitue une hausse de plus de 30.000 emplois vacants par rapport à l’année dernière. En moyenne sur les 3 premiers trimestres de 2017, près de 130.000 étaient vacants. Notre pays a connu une hausse de plus de 25.000 emplois vacants (+24,2%) par rapport à la même période l’année dernière.

Depuis 2013, le problème de l’inadéquation sur le marché du travail ne cesse de s’accentuer. Le nombre de postes vacants a plus que doublé depuis lors, observe Alice Defauw du Centre de compétence Emploi & Sécurité sociale de la FEB. Par rapport au nombre total de postes, plus de 3 postes sur 100 sont vacants dans notre pays. Le taux de vacance d’emploi atteint 3,36% en moyenne en 2017 (avec un pic à 3,58% au 3e trimestre). Tous les chiffres au niveau européen ne sont pas encore disponibles, mais il est fort probablement que notre pays garde (malheureusement) la première position avec le taux le plus élevé.

« Le problème de l’inadéquation entre l’offre et la demande pèse sur notre croissance et sur notre marché du travail, analyse la FEB. Résoudre ce problème reste un objectif essentiel. Ces postes qui restent vacants sont autant de chances pour les demandeurs d’emploi d’intégrer le marché du travail. En outre, s’ils restent vacants, cela pèse sur la croissance (tant de l’économie que de l’emploi). Nous devons donc éviter d’évoluer d’une économie de croissance vers une économie de pénurie. Raison de plus pour miser sur la formation des jeunes, l’activation et la réorientation des demandeurs d’emploi. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages