< Retour au sommaire

Le Forem améliore son offre aux entreprises

Plusieurs actions vont en ce sens: la mise en place d’un guichet unique, la mise à disposition de conseillers spécialisés et le déploiement de procédures simplifiées capitalisant sur la transformation numérique engagée par le service public de l’emploi en Wallonie. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi Marie-Kristine Vanbockestal, son administratrice générale, aux côtés de Pierre-Yves Jeholet, ministre de tutelle.

Le chiffre est parlant: moins d'une entreprise sur deux (47%) qui ont fait appel au Forem sait qu’au-delà de la diffusion d’offres d’emploi, le service public wallon offre d’autres services, comme le conseil en matière d’aides à l’emploi (85% du budget du Forem est consacré aux aides aux entreprises, aides qui ont récemment été simplifiées), l’offre de formation aux travailleurs, les services de reconversion suite à des restructurations ou encore la mise en relation avec de jeunes diplômés désireux de vivre leur première expérience professionnelle par le biais d’un stage ou d’un contrat d’apprentissage.

« Notre objectif est de mieux aider l’entreprise à gérer ses besoins en recrutement à travers une relation personnalisée et durable, explique Marie-Kristine Vanbockestal. C’est pourquoi nous mettons en place des conseillers référents uniques, au nombre de 130, qui auront chacun un portefeuille de 480 entreprises en moyenne à gérer. Nous voulons qu’ils agissent comme de vrais commerciaux, qu’ils aient l’audace d’aller proposer nos services aux entreprises. Une autre évolution souhaitée consiste à dépasser la simple diffusion d’offres par le développement d’une fonction de pré-sélection. L’idée n’est pas de recruter à la place de l’entreprise, mais bien de l’aider au mieux à trouver les compétences recherchées. »

Conjoncture favorable

Pour soutenir la démarche, le Forem investit dans de nouveaux outils technologiques pour, notamment, proposer un dossier unique employeur et éviter aux entreprises de répéter plusieurs fois les mêmes démarches. Un nouveau visage a en outre été donné au site web leforem.be qui enregistre déjà en moyenne près de 38.000 visites par jour. Sur l’année 2016, près de 168.500 offres d’emploi ont fait l’objet d’une diffusion par le Forem (hors offres émanant des autres services publics de l’emploi), soit 37% de plus qu’au cours de l’année 2015. L’institution s’est également dotée d’une stratégie digitale de 13 fonctionnalités, dont l’une d’entre elles vise à permettre le matching en ligne.

Le ministre wallon de l’emploi, Pierre-Yves Jeholet, était présent aux côtés de Marie-Kristine Vanbockestal, pour soutenir cette nouvelle campagne de communication ciblant les entreprises. « Cette attention portée aux entreprises a aujourd’hui tout son sens au regard des indicateurs économiques actuels », souligne-t-il, tout en se félicitant d'une conjoncture favorable à l'emploi.

« Parler de client pour un service public n’est pas un gros mot, ajoute le ministre: l’ambition est de développer une relation qui corresponde au plus près au besoin de l’entreprise. Les plus grandes entreprises, souvent, connaissent le Forem et les différents services qu’il propose. C’est moins le cas des plus petites entreprises, qui ne connaissent pas non plus les aides à l’emploi ou à l’investissement dont elles pourraient bénéficier. Le Forem a aussi un rôle de conseil à jouer pour les aider à mieux définir leur besoin et y répondre le plus rapidement possible. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages