< Retour au sommaire

La nouvelle génération souhaite un patron « sur demande »

Les travailleurs semblent avoir une vision assez précise des compétences qu’ils attendent de leur manager: diriger et coacher, prendre ses responsabilités, être communicatif, stimuler le travail en équipe, résoudre des problèmes et organiser. C’est ce que laisse penser une étude d’Acerta. D’après les auteurs, la nouvelle génération s’attend à recevoir une liberté de mouvement dans la réalisation de ses tâches et à avoir un « patron sur demande ».

Quelque 41% des travailleurs sondés trouvent que leur dirigeant direct a suffisamment, voire correctement développé les compétences figurant sur leur liste d’envies. Cependant, 27% estiment qu’il a encore quelques points à améliorer pour développer ses qualités de dirigeant. Le rôle de leader évolue depuis quelques années, analyse les auteurs. Le dirigeant devient un « patron sur demande ». Les travailleurs reçoivent un mandat, l’importance de la participation et de la confiance mutuelle augmente et la nouvelle génération de travailleurs s’attend, toujours en concertation, à recevoir une liberté de mouvement dans la réalisation de ses tâches. »

Pour obtenir la confiance et la participation, il faut engager un dialogue. L’enquête indique que de nombreuses entreprises en offrent la possibilité, mais qu’il y a une marge d’amélioration sur ce point. 37% des travailleurs n’ont toujours pas une fois par an un entretien avec leur dirigeant concernant leurs prestations et attentes. De ceux qui ont un entretien d’évaluation, 65% affirment qu’il ne porte que sur le fonctionnement durant la période écoulée.
Près de la moitié (49%) des sondés ont confirmé pouvoir choisir eux-mêmes les méthodes ou techniques utilisées pour atteindre leurs objectifs au travail. Oui, octroyer plus d’autonomie est populaire, mais non, les travailleurs n’obtiennent pas la même liberté à tous les niveaux. Seuls 13% disposent d’un budget de rémunération à allouer eux-mêmes en salaire et avantages. Les travailleurs ne choisissent bien souvent pas avec qui ils travaillent (53%). 43% ont la possibilité d’organiser leurs horaires de travail de façon autonome.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages