< Retour au sommaire

La marque RH doit être « promue » davantage

Le groupe pharmaceutique Sanofi ambitionne de lancer 18 nouveaux produits d’ici 2020 sur un marché devenu plus incertain et contraignant que par le passé. Un défi auquel les équipes RH répondent par l’anticipation quant aux compétences requises, la gestion proactive des talents, la stimulation de l’agilité organisationnelle et la transformation culturelle. Partage d’expérience avec Fabienne Astier, Vice-President HR pour l’Europe.

L’automne dernier, Sanofi présentait les nouveaux médicaments et vaccins que le groupe pharmaceutique a l’intention de mettre sur le marché. Soit potentiellement jusqu’à 18 lancements entre 2015 et 2020, ce qui illustre la vitalité du portefeuille de R&D de l’entreprise ainsi que son aptitude à développer de nouveaux traitements dans divers domaines thérapeutiques. Six médicaments pourraient encore être lancés cette année et environ un nouveau tous les six mois entre 2016 et 2018. Ces lancements pourraient générer un chiffre d’affaires cumulé de plus de 30 milliards d’euros au cours des cinq premières années de vente.

De belles perspectives qui ne doivent pas masquer les contraintes pesant sur toutes les entreprises du secteur. « Pendant longtemps, le pharma a été une industrie assez stable, explique Fabienne Astier, Vice-President Human Resources en charge des opérations commerciales ainsi que de la coordination RH pour l’ensemble des activités en Europe, soit quelque 50.000 collaborateurs. Aujourd’hui, il n’y a pas de problème de demande - il y a de plus en plus de patients qui vivent de plus en plus longtemps -, mais notre environnement est devenu beaucoup plus volatile, moins prévisible. »

D’une part, les gouvernements influent de plus en plus sur les marchés de la santé afin de limiter la hausse des coûts. Dans ce contexte, on exige des entreprises du secteur de documenter davantage la valeur ajoutée de leurs produits. D’autre part, l’industrie se trouve confrontée à des partenaires commerciaux plus sophistiqués exerçant, eux aussi, une pression grandissante. Ces facteurs pèsent sur le chiffre d’affaires et la rentabilité. Enfin, les patients se révèlent mieux informés, alors que le marché des médicaments sans prescription obligatoire se développe par ailleurs avec un mode de fonctionnement se rapprochant du marché de la grande consommation. Se centrer sur le patient est devenu une priorité pour une industrie qui avait l’habitude de parler aux médecins. Pour répondre à tous ces défis, Sanofi mise sur un maître mot : l’excellence. 

Dotée d’un solide background marketing, Fabienne Astier capitalise aujourd’hui sur ces expériences pour traduire les enjeux business en actions RH. « Ce bagage m’offre une certaine tournure d’esprit aidant à me positionner en business partner stratégique. Par ailleurs, traditionnellement, la fonction RH ne se met pas sur le devant de la scène. Elle ne fait pas beaucoup sa propre promotion, alors que tout le monde s’accorde à dire que le capital humain représente le principal atout stratégique de l’entreprise. Un esprit marketing contribue à tourner ces déclarations en réalités concrètes. Certains réflexes sont naturels, comme définir une vision et un plan d’action stratégique pour tout projet. On a parfois d’autres façons de voir les choses: gérer les talents peut être vu comme le fait de différencier les personnes pour placer les bonnes compétences au bon endroit, au bon moment et au bon prix. Le Strategic Workforce Planning que nous mettons en place, c’est en fait partir de l’offre, à savoir comment évolue notre population à un horizon de cinq ans, puis nous intéresser à la demande, à savoir l’évolution des besoins de l’organisation à cet horizon, pour mesurer les écarts entre l’offre et la demande et construire des solutions RH afin de les combler. Oser communiquer, expliquer ce qu’on met en oeuvre, traduire en quoi ce qu’on fait répond aux besoins : ce n’est pas spontané quand un département RH se compose d’experts de la fonction, alors que cette communication apparaît naturelle pour un marketeer. » 

Lisez l’intégralité de l’interview exclusif que nous a accordé Fabienne Astier dans HR Square n°3 de mars-avril 2015. Demandez un numéro d’essai gratuit à jens.ottoy@hrsquare.be ou prenez contact par téléphone au 02/515.07.60.

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages