< Retour au sommaire

La diminution de la demande d’emploi se poursuit en Wallonie

À un an d’écart, le nombre total de demandeurs d’emploi inoccupés a diminué de 5,8% en Wallonie. Le nombre d’offres d’emploi gérées par le Forem augmente quant à lui de 16%. A un mois d’écart, la demande d’emploi connait une hausse saisonnière liée à l’inscription des jeunes en stage d’insertion.

À fin août, la Wallonie comptait 181.586 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations et 26.954 jeunes en stage d’insertion professionnelle. Ensemble, ces personnes représentent 13,3% de la population active wallonne (indicateur de demande d’emploi).

Pour une vue complète du volume de demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.), il convient d’ajouter à ces personnes 29.715 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 13.413 demandeurs d’emploi inscrits librement, pour un total de 251.668 D.E.I. Ceux-ci représentent 16% de la population active wallonne (taux de demande d’emploi). À fin août de l’an dernier, ce taux était de 17%.

Parmi ces 251.668 D.E.I.:
· 50% sont des hommes;
· 21% sont âgés de moins de 25 ans, 25% ont 50 ans et plus;
· 45% sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré;
· 29% sont inoccupés depuis moins de six mois et 38% depuis deux ans et plus.

Ecart annuel

La demande d’emploi diminue pour le 14ème mois consécutif. Ainsi à fin août, le nombre total de D.E.I. diminue de 5,8% à un an d’écart, soit 15.517 personnes de moins qu’il y a un an. A un an d’écart, le nombre de D.E.I. diminue davantage parmi les femmes (- 6,2%) que parmi les hommes (- 5,4%). La demande d’emploi diminue à un an d’écart quelle que soit la classe d’âge. La baisse la plus importante s’observe parmi les DEI de moins de 25 ans (- 8,8%). La tendance est au recul quelle que soit la durée d’inoccupation des personnes, hormis celles inoccupées depuis 2 à moins de 5 ans (+ 0,6%). C’est parmi les D.E.I. dont la durée d’inoccupation est comprise entre 6 mois et moins d’un an que la diminution est la plus marquée (- 12,4% en un an).

Ecart mensuel

Entre juillet et août 2015, le nombre de D.E.I. augmente de 1,3%, ce qui représente 3.152 personnes de plus. Les mois d’août connaissent une hausse cyclique de la demande d’emploi des jeunes, moindre qu’en juillet mais pour des raisons similaires. Les mois d’été sont en effet marqués par l’inscription de jeunes à la sortie de leurs études. Ainsi, le nombre de jeunes en stage d’insertion augmente de 6,3% en un mois, tandis que le nombre de D.E.D.A. n’évolue que légèrement (+ 0,7%).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages