< Retour au sommaire

La demande pour du travail flexible devrait (encore) augmenter

Le travail flexible – grâce auquel les travailleurs peuvent choisir le lieu et le moment pour prester leurs heures – était déjà populaire en Belgique mais on peut s’attendre à ce que la tendance devienne encore plus forte. 59% des employés de bureau partent du principe que la demande de travail flexible va encore augmenter cette année.

C’est ce que révèle une enquête de Regus dans le cadre de laquelle plus de 23.000 employés - dont près de 200 Belges - issus de 100 pays différents, ont été interrogés. Selon 28% des répondants belges à l’enquête, il existe aujourd’hui davantage d’indépendants qu’il y a un an environ. Le travail à temps partiel serait également à la hausse selon près d’un employé de bureau belge sur 5 (18% en Belgique contre 22% au niveau mondial).

« Cette tendance montre que les employés de bureau belges aspirent à un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, explique William Willems, Directeur Général de Regus Belgique. Equilibre grâce auquel ils ont plus de temps à consacrer à leur famille, leurs amis et leurs hobbys. Une autre tendance explique également le succès du travail flexible: le concept des ‘nomades de bureau’ qui peuvent travailler de n’importe où grâce à la technologie du cloud et des smartphones qui compte de plus en plus d’adeptes. Ces derniers ont besoin de lieux de travail flexibles tels que des business lounges ou des lieux de co-working. C’est maintenant aux entreprises de surfer sur cette vague. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages