< Retour au sommaire

La menace terroriste fait partie des craintes des voyageurs d’affaires

88% des entreprises sont préoccupées par les risques relatifs aux voyages d’affaires, indique une étude publiée par International SOS, spécialiste de la maîtrise des risques de santé et de sécurité à l’international. La menace terroriste n’apparaît toutefois que loin derrière les problèmes de délinquance, les accidents de la route et l’insécurité des transports publics.

Le Travel Risk Outlook 2016 a été réalisé auprès de 261 personnes en Europe, majoritairement auprès de cadres des services RH, HSE, Travel, Risques, Sécurité et de la Direction Générale, sur la période du 3 décembre 2015 au 26 janvier 2016, soit après les attentats de Paris. D’après celui-ci, 11% des sondés mentionnent le terrorisme comme un facteur susceptible d’affecter leur sécurité personnelle durant un déplacement. La petite délinquance (34%), les accidents de la route (33%) et l’insécurité des transports publics (18%) arrivent en tête, loin devant.

83% des sondés indiquent par ailleurs que leurs voyageurs d’affaires ou expatriés ont souffert de maladie ou de problèmes médicaux alors qu’ils étaient à l’étranger. Pourtant, la plupart de ces désagréments auraient pu être évités. Des problèmes à l’estomac et des troubles gastro-intestinaux (37%), de la fièvre et des maladies contagieuses (24%) ou des maladies liées aux insectes (16%) comme la malaria sont les problèmes les plus souvent mentionnés en 2015.

« Nous considérons que les organisations peuvent réduire leur exposition aux risques prévisibles (transport, criminalité…) par une évaluation objective de ceux-ci et la mise en œuvre de politiques adaptées tout en prenant en compte la menace terroriste accrue dans certaines parties du monde, observe Xavier Carn, directeur Sécurité Régional-Europe d’International SOS et Control Risk. Il n’y a pas d’endroit dans le monde où il n’y ait aucun risque. Outre l’évaluation de l’exposition aux risques, il est important de maintenir une veille sécuritaire à l’égard des régions visitées. Et surtout prévoir une formation en amont du voyage, laquelle constitue le meilleur moyen de protéger vos collaborateurs. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages