< Retour au sommaire

Jean-Paul Philippot et Christine Thiran (RTBF): « Le CEO et le DRH gagnent à fonctionner en co-construction »

Le secteur audiovisuel est confronté à un essor technologique qui amène ses entreprises à se transformer radicalement. C’est ainsi que la RTBF a entamé un important trajet de changement, bientôt couplé au déménagement vers un nouveau bâtiment au cœur du MediaPark. Pour réussir son pari, disposer d’un duo CEO-DRH bien huilé apparaît plus nécessaire que jamais.

Quels sont les ingrédients permettant au CEO et au DRH de bien travailler ensemble? Et comment capitaliser au mieux sur ce duo pour répondre aux défis de l’entreprise, aussi bien aujourd’hui que demain? La question était à l’agenda d’un atelier participatif lors du 13ème LSM HR Day, organisé le 23 novembre dernier au Cercle du Lac de Louvain-la-Neuve. La journée était proposée par le réseau LSM HR dont la mission consiste stimuler les échanges entre scientifiques et professionnels de la GRH. C’est Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF, et sa directrice des ressources humaines, Christine Thiran, qui ont été invités à partager leur expérience afin de nourrir la réflexion sur les facteurs de succès du duo CEO-DRH et illustrer les débats d’exemples vécus.

« Dans l’entreprise, il n’y a pas de navigateur solitaire ou, s’il y en a, il n’arrivera pas au but, observe d’emblée Jean-Paul Philippot. Mais le CEO n’est lui-même qu’un membre d’un groupe exécutif parmi d’autres, dont le directeur des ressources humaines. » Une place qui, pour le patron de la RTBF, ne se discute pas: elle s’impose d’elle-même. « Il existe des dirigeants qui n’envisagent pas d’avoir de DRH à leurs côtés. Pour ma part, je n’envisage pas de ne pas en avoir un, d’une façon générale mais, plus encore, dans le contexte particulier de transformation de l’entreprise que nous le connaissons. La place que donne le CEO à son DRH n’est autre que l’expression de la manière dont il envisage la direction et le fonctionnement de son entreprise. »

Être « à la table », là où se forgent les décisions: l’enjeu a déjà fait l’objet de bien des palabres dans les cercles de DRH. « La question est moins de revendiquer d’être là où se prennent les décisions stratégiques que de mériter d’y être, estime Christine Thiran. Ce n’est pas un droit. Il importe de gagner sa place en se montrant capable d’être un vrai partenaire au sein du comité exécutif. C’est-à-dire en n’intervenant pas uniquement sur les aspects ressources humaines, mais en étant à même d’apporter sa contribution dans d’autres aspects, idéalement dans toutes les dimensions de l’entreprise. Il faut réussir à ce que votre CEO et vos collègues de l’équipe de direction vous considèrent comme une partie prenante apportant de la valeur ajoutée dans la prise de décision collective. »

Lisez la suite du compte-rendu dans HR Square n°20 des mois de janvier-février 2018. Demandez un numéro d’essai gratuit à Jens Ottoy ou prenez contact par téléphone au 02/515.07.60. Pour devenir membre du réseau HR Square et ne manquer aucune de nos éditions, contactez Nathalie Dierickx. L’adhésion à HR Square vous permet de bénéficier de l’accès à l’intégralité du contenu en ligne et à bien d'autres avantages.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages