< Retour au sommaire

France: crise de confiance à l’égard des retraites

Il n’y a pas qu’en Belgique que le système des retraites fait débat. Pour 70% des Français, le système des retraites en vigueur dans l’Hexagone a atteint ses limites et doit évoluer. Une majorité (55%) estime que le système va se diriger vers une retraite individualisée où chacun épargnera pour sa propre retraite.

Ces constats ressortent du 5e baromètre de Deloitte sur « les Français et la préparation à la retraite » qui décrypte les attentes et doutes des Français quant à leur retraite. L’inquiétude des Français quant à la retraite ne va pas en s’améliorant: non seulement l’antagonisme entre les actifs et les retraités se creuse au niveau de leur perception de la retraite, mais encore 72% des actifs se déclarent inquiets du montant de leur pension future. Ils sont 77% à considérer la nécessité de compléter leur retraite par des ressources supplémentaires, et 54% envisagent même d’exercer une activité rémunérée pendant leur retraite.

Ce sentiment d’inquiétude, voire d’insatisfaction s’accompagne d’un sentiment de défiance vis-à-vis des acteurs du système actuel de retraite: près de 42% des actifs ne font confiance à aucun de ceux-ci. Le taux de confiance à l’encontre des caisses de retraite poursuit sa chute observée depuis 2013. Pour une majorité des Français, c’est le système complet qui est à revoi : 70% d’entre eux jugent que celui-ci n’a pas d’avenir, un sentiment qui est plus marqué encore chez les actifs.

La recherche d’information vis-à-vis de la retraite est jugée difficile par les Français. Plus encore, ils se considèrent comme mal instruits par rapport à leurs droits à la retraite: seuls 21% des actifs estiment être éduqués vis-à-vis de ces droits. L’indice d’éducation financière et économique globale atteint 3,9 sur 8. Les Français estiment qu’il leur manquera environ 1/3 de leur revenu de fin de carrière pour couvrir leurs besoins financiers arrivés à la retraite. L’anticipation des besoins est une priorité pour les Français, les actifs prévoient un temps de 20 ans en moyenne pour préparer leurs retraites.

L’épargne semble être un élément incontournable de l’avenir des systèmes de retraite: 60% des Français seraient d’accord pour rendre obligatoire l’adhésion et la participation à une épargne retraite dans le cadre d’un contrat mis en place par l’employeur ou en individuel (56% des actifs et 72% des retraités). D’ailleurs, une majorité (55%) des Français estiment que, dans les années à venir, le système va se diriger vers une retraite individualisée où chacun épargnera pour sa propre retraite (58% des actifs et 51% des retraités).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages